La 100ème édition des 500 Miles d’Indianapolis aura lieu dimanche prochain. Mais cette course se prépare deux semaines avant. Samedi et dimanche, dans la nuit de dimanche à lundi en France les 33 protagonistes ont disputé les qualifications. James Hinchcliffe, a placé l’une des voitures de Schmidt Paterson Racing en pole position. 

Lors de cette qualification, il fallait surveiller les performances de Simon Pagenaud. Le français est l’homme à battre, il a signé les deux dernières pole positions et les trois dernières victoires. Mais c’est le Canadien James Hinchcliffe qui a réussi la meilleure performance. Il prouve ainsi que le moteur Honda est revenu face aux puissants Chevrolet.

Les qualifications sur ovales se déroulent en deux parties. Les trente trois pilotes doivent effectuer 4 tours lancé à pleine vitesse. C’est la vitesse de pointe en MPH (miles per hour) qui est comptabilisée. La moyenne des vitesses de passage sur les 4 tours est retenue afin d’établir la hiérarchie Au terme des passages de chaque pilotes, la grille est séparée en deux. Les 9 pilotes à la meilleure vitesse de pointe sont qualifiés pour le « Fast Nine shootout ». C’est le samedi.

Le dimanche, dans un premier temps, ce sont les pilotes de la P10 à la P33 qui se répartissent selon la même méthode avec les 4 tours lancés. A la suite, ce sont les 9 pilotes les plus rapides qui en découlent sur l’asphalte.

Sur cet exercice, c’est donc James Hinchcliffe du Schmidt Paterson Racing qui s’est imposé avec la vitesse moyenne de 230.760mph (370 km/h). C’est une belle réussite pour lui qui a frôlé la mort dans une sortie de piste ici même l’année dernière. Il s’est exprimé après sa pole :

« Je suis venu sur ce mois de compétition en espérant avoir quelque chose de nouveau à raconter par rapport à l’accident de l’année dernière. Et je pense qu’on a réussi. »

La grille de la 100ème édition des 500 Miles d’Indianapolis est ma suivante :

1ère Ligne

1. James Hinchcliffe – 230.760
2. Josef Neogarden – 230.700
3. Ryan Hunter-Raey – 230.648

2ème Ligne

4. Townsend Bell – 230.481
5. Carlos Munoz – 230.287
6. Will Power – 229.669

3ème Ligne

7. Mikhaïl Aleshin – 229.562
8. Simon Pagenaud – 229.139
9. Helio Castroneves – 229.115

4ème Ligne

10. Oriol Servia – 229.060
11. Alexander Rossi – 228.473
12. Takuma Sato – 228.029

5ème Ligne

13. Scott Dixon – 227.991
14. Marco Andretti – 227.969
15. J.R Hildebrand – 227.876

6ème Ligne

16. Charlie Kimball – 227.822
17. Juan Pablo Montoya – 227.684
18. Tony Kanaan – 227.430

7ème Ligne

19. Sébastien Bourdais – 227.428                                                                                                                            20. Ed Carpenter – 227.226
21. Gabby Chaves – 227.192

8ème Ligne

22. Max Chilton – 226.686
23. Sage Karam – 226.436
24. Conor Daly – 226.312

9ème Ligne

25. Pippa Man – 226.006
26. Graham Rahal – 225.847
27. Matthew Brabham – 225.727

10ème Ligne

28. Bryan Clauson – 225.266
29. Spencer Pigot – 224.847
30. Stefan Wilson – 224.602

11ème Ligne

31. Jack Hawksworth – 224.596
32. Buddy Lazier – 222.154
33. Alex Tagliani – accident

Néanmoins, la pole n’est pas primordiale pour gagner les 500 Miles. La distance de course est de 200 tours. Il se passe toujours beaucoup d’actions, d’accidents et de neutralisations. L’année dernière, Juan Pablo Montoya avait gagné la course en s’élançant de la 22ème place.

Les 500 Miles d’Indianapolis c’est dimanche à 18h en direct sur Canal+ Sport.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here