Ce jeudi midi, Christophe Galtier et Valentin Eysseric étaient en conférence de presse. L’entraineur des Verts est revenu sur la qualité défensive de son groupe, ainsi que sur les critiques sur le milieu de terrain par le président Romeyer en début de semaine. Il s’est ensuite exprimé sur une particularité des Verts depuis 6 mois, qui n’ont jamais marqué en première mi-temps à domicile sur cette période. Il est rapidement revenu sur le match nul de Lilles hier face à Angers. Il a également indiqué que Kévin Monnet Paquet et Oussama Tannane étaient indisponible pour le match de Toulouse, mais aussi pour le déplacement à Nice. Robert Beric a, quant à lui, le feu vert des médecins, il s’entraine avec le groupe, mais parait encore un peu craintif pour revenir à la compétition ce week-end.

1461336520_UNE-GALTIER

L’une des forces de l’ASSE, c’est son assise défensive. Mais elle n’a pas toujours été au complet et aussi performante. « C’est un secteur qui a été très touché, Kévin Théophile Catherine pour 3 mois, Polomat a dû jouer en défense centrale, Assou Ekotto a contracté une pubalgie, Brison est platré, Polomat l’a été aussi. Secteur en première parti fortement touché, moins à présent, c’est peut-être pour ça que l’on a retrouvé une certaine assise, une certaine force défensive. Même si on est sur une série sans but, c’est le travail de toute une équipe, et pas que des arrières et de Stéphane Ruffier. C’est une volonté collective.

A présent, les retours et les réglages ont fait du bien au groupe. Bien évidemment, quand vous avez des joueurs spécialistes au poste, et d’un certain niveau, on est plus performant. Peux être que ça été aussi rééquilibrer des choses pour moins se faire transpercer. A vouloir dominer et se livrer sur le secteur offensif, ce qui nous a amené quelques fois à avoir des situations et marquer des buts, on était moins équilibrés que l’on ne l’ai aujourd’hui, même si ça ne plait pas aux gens.

Ensuite, l’entraineur est revenu sur les critiques publiques du président Roland Romeyer concernant les performances du milieu de terrain. Il a eu une discussion en début de semaine, dans son bureau, avec Renaud Cohade, Fabien Lemoine et Jérémy Clement. Le plus important était que le président en parle avec les joueurs. J’ai échangé avec ses 3 cadres, qui permettent depuis plusieurs saisons de retrouver l’AS Saint Etienne dans les 5 premiers du championnat, qui ont permis aussi à l’AS Saint Etienne de gagner un trophée, mais le président a le droit à un certain moment  de juger, d’évaluer. Après, est-ce un bon timing, un mauvais timing ? C’est le président, l’autorité du club, de l’institution, il a le droit de s’exprimer.

Depuis 6 mois, les Verts n’ont jamais trouvé le chemin des filets à Geoffroy Guichard en première mi-temps. Christophe Galtier tente de l’expliquer : Si ça n’arrive pas c’est que l’on n’y arrive pas. Je disais après le match de Lorient que depuis un certain moment il y a un 11 de départ et il y a des entrants qui sont importants et décisifs, et ça c’est aussi la qualité d’un effectif et d’un banc, et jusqu’à présent, sur les dernières victoires, je suis content de ceux qui rentrent en cours de matchIl rajoute concernant le match de samedi : Est-ce qu’on arrivera à faire la différence, je ne sais pas, mais on va tout faire pour. A quel moment, je ne sais pas, mais le plus important est que ça arrive, et j’espère que ça arrivera. 

Il parle ensuite du Toulouse FC, adversaire des Verts samedi : C’est une équipe en forme même si elle a été battue contre Lyon. C’est une équipe qui a complètement changer de visage, l’arrivé de Pascal Dupraz et l’apport de son expérience, de son vécu de la ligue 1, de sa détermination, de sa personnalité et de son caractère fait que cette équipe n’est plus du tout la même, et qu’elle est très difficile à jouer et à manœuvrer. On va être dans les extrêmes sur les objectifs, avec une équipe qui, si elle perd, aura une fin de saison très difficile, et nous, on se doit de faire un résultat positif, pour peux être accrocher, à deux journées de la fin une place européenne. On aura à faire à un match très très difficile, c’est ce que j’ai dit aux joueurs en début et tout au long de la semaine. Ce sera un match ou va falloir ne rien lâcher, et ne pas commettre d’imperfections dans nos sorties de balle, et être présent sur un plan mental et affectif. Il ajoute : On doit être concentré sur notre jeu et pas sur la position au classement, sur ce que l’on fait de mieux en ce moment, sur l’objectif, sur les missions individuelles des uns et des autres, se concentrer sur le jeu et non pas sur l’enjeux. S’appuyer sur notre collectif, sur ce qui fait notre force. Je crois qu’il y aura du monde à Geoffroy Guichard samedi, on veut emmener tout le monde avec nous pour aller chercher une victoire qui sera, à ce moment-là peux être, synonyme de qualification pour la coupe d’Europe.

A l’issue de ce match, les Verts peuvent effectivement s’assurer la cinquième place en cas de résultats favorables des concurrents directs. Et cela grâce au match nul de LOSC face à Angers mercredi, qui se trouvent désormais à 4 poins derrière l’ASSE. Mais l’entraineur des stéphanois prévient : Nous ne sommes pas encore qualifiés pour l’Europe, il y a 9 points en jeu. Il faudra voir les résultats de ce week-end, si samedi nous avons la chance de l’emporter et que ni Rennes ni Nice l’emporte, ça sera bon, mais il faudra battre Toulouse avant ça. »

1459497420_CONF-ESSEYRIC

Valentin Eysseric, lui aussi présent en conférence de presse, rejoins son coach : « Il reste 3 matches, 9 points à prendre, rien n’est fait mais c’est vrai qu’avec leur match nul, on a peux être un petit joker.

Le milieu de terrain stéphanois s’est exprimé sur la bonne fin de saison des Verts, mais aussi sur les critiques dont est victimes le groupe ces derniers temps : On s’appuie sur un gros bloc défensif. Comme on le sait, cette saison, le jeu n’est pas notre grande force mais on arrive à gagner nos matches grâce à cette solidité défensive. Les critiques peuvent agacer mais tant que l’on gagne nos match et qu’on est en course pour l’Europe il n’y a pas de problème, on les accepte.

Enfin, il a rejoint Christophe Galtier sur le TFC : Depuis le changement d’entraineur, ils ont repris une bouffée d’oxygène. Je pense que les joueurs ont retrouvé une grande confiance en eux et c’est ce qui leur manquait. Ça sera un match costaud à jouer. »

Rendez vous samedi à 17h pour le match très important entre l’ASSE et le Toulouse FC, dont le résultat découlera peut être une qualification européenne pour les Verts, ou une descente quasiment certaines des toulousains. Le match des extrêmes.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here