Hier soir avait lieu la finale de la Coppa Italia qui opposait cette saison la Juve, championne d’Italie, au Milan, auteur d’une saison très médiocre et décevante. Une rencontre qui opposait deux équipes aux dynamiques différentes et pourtant, cela ne s’est pas forcément vu sur la pelouse du stadio Olimpico.

231604331-e32fa6be-5416-431d-aa0a-cce6c082c86a

Un match pour sauver sa saison, tel était le mot d’ordre côté milanais à l’approche de cette finale. 7ème à l’issu de la saison en championnat, Milan doit gagner cette coupe pour deux raisons : sauver sa saison en décrochant un titre et surtout, se qualifier pour l’Europa League. Pour cela, une seule chose à faire : gagner ! En face, la Juve aborde ce match beaucoup plus sereinement eux qui ont fêté il y’a de ça quelques semaines leur 32ème Scudetto, le 5ème consécutif.

Et pourtant, ce sont bien les joueurs de Cristian Brocchi qui entre le mieux dans la partie. D’entré les Rossoneri mettent une grosse pression devant le but gardé par Neto. Les Juventini ne parviennent pas à sortir le ballon de leur moitié de terrain et font face à un pressing étouffant de leur adversaire. Rarement cette saison on avait vu le Milan si entreprenant et volontaire. Mais si la possession est incontestablement en faveur du Milan, un problème subsiste encore : la finition. En effet, les milanais pêchent dans le dernier geste, à l’image de ces frappes de Poli et Kucka qui fuient le cadre.

La Juve se contente quant à elle d’évoluer en contre, mais sans véritable grand danger. La 1ère mi-temps s’achève alors et on se dit déjà que Milan va regretter de ne pas avoir pris l’avantage au cours de cette période. Pourtant, la deuxième mi-temps démarre sur les mêmes bases que la première. Le Milan se montre toujours aussi pressant, attaque, mais ne parvient pas à trouver la faille. De son côté la Juve semble attendre patiemment son heure…

A la fin des 90 minutes du temps réglementaire le score est toujours de 0-0. En prolongation, la rencontre ne change toujours pas de philosophie. La différence va alors se faire sur les changements. A la 108ème, c’est d’abord Allegri qui décide de sortir un Hernanes transparent pour Morata. Puis deux minutes plus tard c’est Montolivo – auteur d’une très grosse prestation – qui sort, épuisé, et laisse sa place au jeune Mauri. Le tournant du match puisque quelques secondes plus tard, Mauri perd son duel face à Morata, la suite est cruelle : le ballon est donné côté droit pour Juan Cuadrado qui voit Morata seul au deuxième poteau, l’attaquant espagnol est idéalement servit et s’en va tromper un Donnarumma qui n’y peut rien. Le match vient de tourner en 4 minutes.

232533356-b0fd1e75-9895-42fb-9bd0-0b3136e693ee

Malgré quelques dernières tentatives côté Rossoneri et notamment une frappe fuyante de Mauri qui vint frôler le poteau, le score s’achève sur ce score et la Juve s’adjuge donc la Coppa Italia en plus du championnat. Exactement comme la saison dernière. Une nouvelle performance historique. De son côté, Milan pourra longtemps regretté de ne pas avoir su tuer le match plus tôt. Cette défaite les prive donc d’une qualification en Europa League pour la saison prochaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here