L’habituel triplette de match était de retour la nuit dernière, avec 2 matches 7 décisifs et une premier match de demi-finale.

Pour commencer, Miami a réduit les espoirs de qualification des Hornets à néant dès le premier quart temps, pour s’imposer au final dans les grandes largeurs 106-73. L’homme du match est Goran Dragic, discret jusque là dans cette série, et qui a pointé le bout de son nez au moment opportun pour le Heat. Il signe 25 pts 6 rbds 4 pds, et permet, épaulé par Luol Deng (15 pts 8 rbds 4 pds) et Hassan Whiteside (10 pts 12 rbds), de mener Miami à la victoire. Dwyane Wade s’est fait discret (12 pts 6 rbds) mais est tout de même devenu le 17ème meilleur marqueur de l’histoire des Playoffs. Il ne pointe désormais qu’a 10 points d’Elgin Baylor, 29 de Scottie Pippen et 50 de Dirk Notwitzki, qu’il devrait selon toute probabilité devancés au tour suivant. Charlotte est passé à coté de son match, à l’image de la paire Walker-Jefferson (3/16 et 2/7 au tir), et seul Nicolas Batum a surnagé, héroïquement car sur une jambe, avec 10 pts 5 rbds. C’est à présent Toronto qui se dresse sur la route des floridiens pour les demi-finales.

ChYsML4WgAQ8snY

Le champion en titre Golden State était en piste pour ouvrir sa série face à Portland. Sans sourciller, les Warriors ont rapidement rappelé qui étaient les patrons. A la faveur d’un 18-4 d’entrée de jeu, Portland était déjà irrémédiablement distancé. Klay Thompson pointait à 18 points au terme du premier quart, contre 17 pour les Blazers. Le Spash Brother terminera la rencontre avec 37 points dont 7 paniers à 3 pts, 5 rbds et 5 pds. Bien accompagné par le roi du triple double Draymond Green (23 pts 13 rbds 11 pds), Thompson a mené Golden State vers une victoire aisée 118-106. Coté Blazers, Damian Lillard signe une prestation en trompe l’œil avec 30 pts mais à 8/26 au tir, tandis que Miles Plumlee est toujours aussi présent à l’intérieur (13 rbds). En sortie de banc, Allen Crabbe (15 pts 6 rbds 3 pds) permet à Portland de rester à une distance respectable des Warriors.

Cha7eDsW0AAJGqC
Draymond Green et Klay Thompson

Enfin, le dénouement d’une série de haut niveau entre Toronto et Indiana est enfin connu, et souri pour la première fois depuis 2001 aux Raptors. Vainqueur 89-84 d’un match intensif, les canadiens ont pu compter sur un bon DeMar Derozan (30 pts) et sur des bons apports de Kyle Lowri (9 pds), Jonas Valanciunas (10 pts 15 rbds) ou encore Bismack Biyombo (11 rbds). Paul Georges a encore été très bon pour les Pacers (26 pts 12 rbds) mais a commis des erreurs fatales à son équipe en fin de match. Ian Mahinmi a été plutôt discret (6 pts 4 rbds) mais aurai du pu bénéficier d’une faute en fin de match qui aurai pu tout changer. Toronto s’impose donc dans ce match 7, et affrontera Miami en demi-finale de la conférence Est.

DeMar Derozan
DeMar Derozan

Le Top 10 :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here