La nouvelle a surpris tout le monde hier, Max Verstappen va remplacer Daniil Kvyat au pied levé chez Red Bull Racing. Cette nomination prendra effet dès le prochain Grand Prix, en Espagne, dans une semaine. 

Après cette annonce choc, Les explications de la part de Red Bull étaient attendues avec beaucoup d’intérêts. C’est Helmut Marko, responsable de la filière jeune pilotes et bras droit de Dietrich Mateschitz, patron de Red Bull.

La première justification, ce sont les résultats du russe. « Cette mesure a principalement été décidée pour retirer la pression qui pesait sur Daniil. Il n’a pas exactement le même niveau de performances que l’année dernière. Il est trois à cinq dixièmes plus lent que Daniel Ricciardo. L’année dernière, ils étaient au même niveau« .

Le constat semble un peu rapide en quatre courses. En 2015, c’est à partir de la sixième course, à Monaco que Kvyat est devenu plus fort. Il poursuit :

« Ce qui est le plus dur, c’est son inconstance. Il a accumulé les hauts et les bas. Il pouvait être très fort comme en Chine ou il a décroché un podium et plus faible après. Il s’est infligé une trop grande pression. C’est ce qui explique son inconstance et son accrochage avec Vettel en Russie« .

Helmut Marko a déclaré que Kvyat ne supportait pas la pression de son équipier, mais le russe a fini devant  lui au championnat pilotes 2015.

La tension est aussi très grande chez Toro Rosso entre Carlos Sainz et Max Verstappen. Marko explique que cela permettra de dégonfler la tension chez STR.

Mais l’explication pourrait être plus simple. Chez Red Bull, on a pas envie de laisser filer la pépite néerlandaise. Ferrari se serait déjà positionnée en vue de 2017, ce qui peut justifier cette précipitation. La tension et la pression ne serait qu’un prétexte pour opérer ces changements maintenant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here