L’année 2017 sera la dernière du contrat qui lie Alonso à McLaren. C’est aussi l’année ou interviendra d’importants changements techniques. 

C’est sur la base de cette prétendue révolution technique que le pilote espagnol entend faire savoir de quoi sera fait son avenir en F1. Cela fait quelques temps maintenant qu’Alonso n’est plus satisfait de la F1. Les nouvelles voitures sont plus lentes, moins sonores, plus lourdes et le public aussi bien en tribune que derrière sa télé boude le spectacle proposé. Tout cela lui déplait et il le fait savoir.

Le changement n’est pas consécutif à ses propos, mais ils doivent permettre de retrouver des voitures plus agressives, plus exigeantes à piloter. Si ces nouvelles monoplaces répondent à ses critères, Alonso pourrait repousser la date de sa retraite sportive. Mais 2017, c’est aussi l’occasion pour McLaren-Honda de revenir face aux Mercedes, Red Bull et Ferrari. Depuis 2015, et déjà chez Ferrari, le gout de la victoire n’était pour lui plus qu’un lointain souvenir. Une année terrible avec une voiture pas compétitive a été une terrible épreuve pour lui comme pour Button.

Mclaren devra être capable de pouvoir raccrocher le wagon de tête. Si Alonso peut de nouveau se battre pour les victoires et si les voitures sont plus intéressantes en terme de pilotage, Alonso pourrait définitivement s’accorder une prolongation en F1.

Si les conditions ne sont pas réunies, Alonso s’est déjà trouvé de nouveaux objectifs. Il fait de Monaco, les 24 Heures du Mans et les 500 Miles d’Indianapolis les trois courses qu’il faut reporter en tant que pilote. Il a déjà gagné deux fois Monaco, il voudra a tout prix s’engager en Endurance pour prendre part aux 24 Heures. Enfin, une écurie pourrait être encline a le faire rouler en IndyCar sur les 500 Miles.

Enfin, il a un autre objectif, privé celui-ci ; fonder une famille. Il a fait part de son envie : « Sérieusement, avoir une famille pourrait être quelque chose de bien. Trouver la femme parfaite sera le plus grand objectif après ma fin de carrière en F1« .

Il est clair qu’il ne roulera pas en F1 pour rouler.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here