Le président de la FFT, Bernard Giudicelli a tenu une conférence de presse en marge du tournoi ATP 250 de Lyon. 


Le président a donné son avis et nous a expliqué ses projets pendant cette conférence de presse :

Sur le tournoi de Lyon : « Je suis très heureux et j’ai été bluffé par les installations du tournoi. Il y a quelque chose d’unique. La terre battue est magnifique et nous allons soutenir cette épreuve. Ce tournoi est pour moi la meilleure préparation avant Roland Garros »

Sur la région : « Avec l’équipe de France de Fed Cup, nous allons faire une tournée des régions et notre première sera l’Auvergne Rhône Alpes. Cette région est une terre de tennis »

Sur ses projets : « Nous voulons sortir de la dimension d’échec que nous connaissons. Maintenant nous allons regarder les jeunes et vers 12-14 ans si l’on aperçoit un potentiel chez eux alors la fédération les aidera et les suivra de très près. On va les prendre à la racine et on va commencer à les aider dans leurs clubs. On veut gagner des Grand Chelems et pour cela il faut changer de système. Néanmoins, nous n’avons pas peur de les détruire en les prenant sous notre aile si jeune on veut juste qu’ils s’aguerrissent. »

Sur la WC de Paul-Henri Mathieu : « Les Wild Card doivent nous permettre de jauger nos jeunes joueurs pour qu’il s’aguerrissent. Nous voulons préparer la relève et c’est pour cela que des joueurs entre 20 et 23 ans ont leurs invitations. Un garçon comme « Paulo » est un joueur exemplaire mais ce n’est pas l’avenir du tennis français. Sa carrière est derrière lui. Toutefois c’est un grand champion et le fait qu’il participe aux qualifications veut tout dire. C’est un exemple de combativité pour les jeunes et je souhaite qu’il sorte des qualifications pour montrer aux jeunes que tout est possible. »

Sur RG : »Un Roland Garros réussi pour moi est un Roland Garros qui est gagné par un français »

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here