Alonso avait rendez-vous à Indianapolis pour une journée cruciale, passer le ROP, le Rookie Orientation Program. 

Cette journée s’est déroulé en trois temps. Dans un premier temps, l’objectif a été fixé à 10 tours du circuit d’Indianapolis à une vitesse moyenne comprise entre 205 et 210 Mph (330-338 km/h). Dans un second temps, 15 tours à une vitesse moyenne comprise entre 210 et 215 mph (338-346 km/h). Enfin, une dernière série de 15 tours à plus de 215 mph (346 km/h). Il s’agit ici de fenêtres dont il ne faut pas sortir.

Du beau monde était présent. Michael Andretti, le propriétaire de l’écurie Andretti qui va employer Alonso lors de ces 500 miles et Zak Brown, le directeur de l’écurie Mclaren en Formule 1. Alonso a parcouru 51 tours avec un record de vitesse de 219 mph (353km/h).

Alonso s’est montré ravi de sa première expérience avec la voiture : « c’était assez fun! Je pense que c’était une bonne manière de commencer à bâtir la vitesse. C’était un petit peu difficile d’atteindre la vitesse minimum au début, mais après ça, je me suis senti mieux sur les étapes suivantes. 

Heureusement par la suite, nous avons pu effectuer des tours et j’ai pu sentir un peu plus la voiture parce qu’à certains moment, c’est plus la voiture qui me conduisait plutôt que moi qui la pilotait. 

Avec ces tours, une centaine au total, on est capable de mieux voir la ligne de la trajectoire, monter et descendre les rapports de vitesse, savoir quel rapport utiliser pour quel virage. 

Pour l’instant, tout s’est bien passé, mais c’est désormais que les choses sérieuses commencent« .

Michael Andretti s’est lui aussi montré enthousiaste : « Nous savions qu’il était capable de le faire, et il l’a fait avec la manière« .

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here