C’est avec une grande tristesse que nous avons appris il y a quelques heures, la mort de « Loulou » Nicollin. Il s’est éteint le jour de ses 74 ans, des suites d’un malaise cardiaque. Parlons Sports vous propose un retour sur sa vie sportive afin de rendre hommage à une grande gueule du football français.

SON HISTOIRE D’AMOUR AVEC LE MHSC EN QUELQUES DATES

  • 1974 :  Louis Nicollin devient président du club de football amateur Montpellier Paillade Sport Club, qui joue alors en division d’honneur.
  • 1987 : Grâce un investissement sans faille, Louis Nicollin réussit son pari avec le titre de Champions de France D2 qui lui permet d’accéder au plus haut niveau national.
  • 1989 : Sous son impulsion, et avec l’appui du maire de la ville, le club se développe et retrouve en huit ans la première division. Il prend le nom de Montpellier Hérault Sport Club (MHSC) et Nicollin en devient l’unique actionnaire.
  • 1990 : L’épopée continue l’année suivante en Coupe de France. Le MHSC inscrit pour la première fois de son histoire, son nom au palmarès de cette prestigieuse coupe.
  • 2012 : C’est la récompense ultime ! Montpellier remporte la Ligue 1 et provoque l’euphorie dans l’Hérault.
  • 2014 : En tant que grand passionné, il ouvre un musée où est exposée l’une des plus grandes collections de maillots de football (près de 4 500 pièces), parmi lesquels certains ont appartenu à des légendes du football.

UN HOMME RECONNU

Loulou Nicollin reçoit également plusieurs distinctions dans le Football régional :

  • 1981 : Médaille d’or de la Ligue du Languedoc-Roussillon
  • 1986 : Médaille vermeille de la Fédération Française de Football
  • 1986 : Médaille d’or de du District de l’Hérault de Football
  • 1990 : Plaquette d’honneur du District de l’Hérault de Football

SON ENGAGEMENT DANS LE SPORT EN GÉNÉRAL

RUGBY

Le groupe Nicollin a été le principal sponsor de l’Association Sportive de Béziers Hérault de 1999 à 2009. En 2009, Louis Nicollin entre alors dans le capital du Montpellier Hérault Rugby Club.

BASKET

En 2000, il achète le Paris Basket Racing.

HANDBALL 

En 2002, il devient propriétaire du Paris Handball.

Il était aussi président de la Fédération française de joute et de sauvetage nautique (FFJSN).

SES EXPRESSIONS CULTES

Il s’est fait un nom dans le monde du football en raison de quelques dérapages verbaux et expressions outrancières.

  • « On a fait mieux que Michel Sardou au Zénith. 18 000 spectateurs pour une ville qui n’aime pas le football, pour un président qui est un peu con, pour un entraîneur qui achète les matchs, pour un directeur sportif qui est nîmois… »
  • « La place du con n’est pas pour nous, elle est pour M. Triaud et M. De Tavernost (dirigeants des Girondins de Bordeaux à l’époque) et ça, ça me fait rire » – propos tenus suite à la qualification de son club pour le 3e tour des qualifications pour la Ligue Europa.
  • « Je préfère Courbis à Ancelotti ! […] Les grands entraîneurs sont ceux qui gagnent des titres avec des demi-bons. Avec Courbis, on est montés en Ligue 1 avec des demi-mongoliens » – propos tenus à l’occasion de la nomination de Carlo Ancelotti au poste d’entraîneur du PSG.
  • « Mes joueurs, je les paie plus cher que mes maîtresses. Et mes maîtresses au moins, elle me régalent »
  • « Ne nous cassez plus les couilles avec la deuxième place, la troisième, l’Europe, la Ligue des Champions. On est content de finir huitième, point barre. Si on est Champion de France, vous nous ferez des pipes, d’accord. Mais là, laissez-nous tranquille. »
  • « Un petit nul à Auxerre, et ensuite branlette espagnole. »
  • « Je me mets à la place du président du Paris Saint-Germain qui a un budget de je ne sais pas combien. Quand il voit celui de Montpellier, il doit se poignarder le cul avec une saucisse, le mec. Et encore avec une saucisse, ça ne fait pas trop mal. »
  • « En Ligue 1, le seul joueur qui m’impressionne, c’est Jérémy Ménez, du PSG. C’est dommage qu’il n’ait rien dans le ciboulot, car il a un Pastore et un Hazard dans chaque jambe. »
  • « Zlatan, il est bien gentil, mais son départ ne me fait pas godiller. Déjà, il aurait dû apprendre le français. »

LES RÉACTIONS DES CLUBS DE LIGUE 1

Nous avons souhaité rendre un dernier hommage à ce grand homme. Son franc parler lors des conférences de presse et en dehors va nous manquer à tous. Ainsi, Parlons Sports adresse ses plus sincères condoléances aux proches de Louis Nicollin ainsi qu’au MHSC, son club de cœur.

Crédit photos : Twitter

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here