Hier soir, au Rhénus avait lieu le second match des demi-finales de ces playoffs. La SIG se devait de l’emporter à la maison pour égaliser mais l’ASVEL n’était pas là pour figurer…


Dès le début du match, les joueurs de Vincent Collet ont voulu donner une image de revanche à leurs adversaires en rentrant bien dans le match. Mais l’ASVEL, voulant absolument s’imposer a eu de suite du répondant… Fin du premier quart 20-18 en faveur de la SIG. Le second quart temps a eu un tout autre sort pour les joueurs de J-D Jackson qui ont eu un manque de sérieux total sur tous les secteurs. Face à cela, les strasbourgeois en ont profité, et avec une bonne agressivité défensive, de nombreux rebonds pris et un jeu collectif bien exploité, ils prennent un avantage de 14pts à la mi-temps (44-30) avec un duo Slaughter-Travis en feu (10pts marqués chacun).

A la sortie des vestiaires, la green team devait montrer une toute autre attitude après leur deuxième quart temps raté. Lors du troisième quart temps, on voit joué une tout autre équipe, l’ASVEL corrige leurs maladresses et avec un Charles Kahudi totalement adroit, ils se voient recollés au score en fin de quart temps 60-57. La bataille s’annonce rude lors de ce dernier quart pour s’offrir la victoire. La SIG l’entame parfaitement et semble maîtriser son sujet, mais lors des 3 dernières minutes ce fût une catastrophe pour les hommes de Collet qui se sont fait débordés et qui se verront une nouvelle fois perdre sur le fil. Hold-up parfait de la green team qui reporte ce match 73-74, sous l’impulsion d’un Nelson (18pts, 6 rebonds, 3 passes décisives) et d’un Kahudi (17pts, 5 rebonds, 1 passes décisves) inarêtables..

L’ASVEL mène donc 2-0 avant de recevoir la SIG, ce dimanche 4 juin à 20h30 à l’astroballe pour le match 3. Rien est joué, même si l’avantage des villeurbannais est conséquent. Rappellons-nous que la saison passé, la SIG menait 2-0 et c’est l’ASVEL qui a terminé champion de France…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here