L’équipe de France poursuit sa Ligue Mondiale. Après avoir fait forte impression lors de son premier week-end de compétition, la France a affronté ce soir la Russie à Pau, devant un public qui a répondu présent.

Dès le début de la rencontre, Trévor Clevenot et les siens imposent une grosse pression à son adversaire du soir. Peu en réussite, les russes ne trouveront pas la faille française et auront du mal à rentrer dans la partie. Kévin Le Roux et Julien Lyneel vont offrir le premier set à la France (25-12).

CP: FIVB

Dans le second set, les russes ne vont pas se laisser distancer aussi facilement (4-3). Les russes affichent un tout autre niveau dans cette rencontre et la #TeamYavbou n’arrive pas comme lors du précédent set à distancer Ilia Vlasov et les siens (10-10). La France va prendre un peu d’air en allant chercher une avance de trois points et empocher le temps-mort technique (16-13) sur un ace de Stephen Boyer. Dans le money time, la Russie parvient même à passer devant la France (20-21), une première depuis le début de la rencontre. Laurent Tille prend immédiatement un temps mort alors que son équipe est menée de deux points (20-22) pour stopper la fougue russe. Après avoir sauvé deux balles de set, les français laissent filer le second set (22-25).

Dans la troisième manche, les français qui se sont (peut-être) laissés avoir dans le second set par une équipe russe qui a élevé son niveau, vont se reprendre. En effet, les Bleus ne vont pas laisser beaucoup de chance à la Russie pour prendre rapidement le large (17-11). Les français ne semblent pas commettre à nouveau l’erreur de laisser la Russie espérer et le niveau de jeu des français pose beaucoup de problèmes à l’adversaire. A noter la belle prestation de Stephen Boyer qui semble s’être parfaitement intégré à cette #TeamYavbou. Mais Vlasov et son équipe ne vont rien lâcher et revenir petit à petit au score dans cette troisième manche (23-19). Mais les français vont mieux aborder le money-time que précédemment et l’emporter (25-21).

Dans sa quatrième manche, les hommes de Laurent Tillie maîtrise très bien la Russie et empoche le premier temps-mort technique (8-5). Bien en place les français comptent bien l’emporter et ne pas laisser filer une fois de plus le set en faveur des russes. Stephen Boyer et les siens font un récital (16-10) avant de mener 20-12 et être à 5 points du match. Bien en place, les français l’emportent 25-18 dans un match que les bleus auront largement dominé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here