Au terme d’un match irrespirable et d’une série incroyable, les rhodaniens ont dit adieu au titre de champion de France lors de ce match 5. La SIG s’impose sur le score de 70 à 69.


Après avoir mené 2-0 dans cette série, l’ASVEL a donc échoué lors de cet ultime match et perd la série 3-2. Il n’aura pas manqué grand chose tant l’écart était minime entre les deux équipes. En effet sur l’ensemble des 5 matchs les strasbourgeois ont marqué 5 points de plus que la green team. Cette statistique résume la série, tant celle-ci était indécise.

Sur le dernier match de cette série, la première mi-temps fut sifflée sur le score de 34-33 pour les villeurbannais. A ce moment-là du match, rien n’était fait. Sur la fin du 3ème quart-temps, le plus gros écart du match apparaissait en faveur de la SIG, qui menait les débats sur le score de 56-49 à la 29ème. Mais dans le 4ème quart-temps, c’est bien l’ASVEL qui repassait devant et cela à 4min de la fin (60-63). Mais c’est là que le jeune et très prometteur meneur Franck Ntilikina a montré l’étendu de son talent, en menant le jeu d’une main de fer et en étouffant le meneur adverse Casper Ware. Derrière, Leloup marquait avec la planche à 3 points ce qui assommait les rhodaniens, et A.J Slaughter, plein de sang-froid adressait le coup de massue finale aux hommes de J.D Jackson.

Les strasbourgeois enregistrent donc une 5ème finale de suite. Celle-ci sera-t-elle la bonne,  après en avoir perdu 4 consécutivement ? Réponse lors de cet ultime combat contre l’équipe de Chalon-sur-Saône, où officie un certain Jean-Denys Choulet. Affaire à suivre.

 

Photos : PHOTOPQR/L’ALSACE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here