Mesdames, Messieurs, aujourd’hui est le début d’une nouvelle rubrique. Chaque semaine, un champion sportif sera décrypté, analysé et raconté. De ses débuts jusqu’à sa carrière professionnelle, le sportif ou la sportive sera notre cible. Pour ce premier numéro, c’est la joueuse de tennis française Caroline Garcia qui sera au centre de notre attention.


Caroline Garcia est une joueuse de tennis française née en 1993 à St-Germain en Laye. Âgée de 24 ans, Caroline Garcia réside désormais à Lyon. Classée actuellement à la 21ème place mondiale, Garcia connaît son meilleur classement en carrière. Entraînée par son père depuis le début de sa carrière, elle s’est forgée un fort potentiel.

La jeune carrière :

Commençant le tennis assez jeune, Caroline Garcia se forme au club de Villeurbanne pour la première fois à l’âge de 4 ans. A 11 ans, « Caro » remporte son premier titre tennistique en gagnant les championnats de France par équipe. Le tremplin se poursuit quelques années plus tard avec un premier match disputé sur le circuit ITF (Fédération Internationale de Tennis) au tournoi ITF Contamines en 2007. Lors de l’année 2010, la Française décroche le Graal en devenant championne de France dans la catégorie 17/18 ans… Le signe d’un énorme potentiel.

Caroline Garcia à l’âge de 11 ans après avoir remporté les championnats par équipe (Source: Site Officiel de Caroline Garcia)

Les débuts en professionnel :

C’est en 2011 que Caroline Garcia connaît ses débuts professionnels et ses débuts en Grand Chelem. Bénéficiant d’une Wild Card, la lyonnaise se permet de jouer le premier tour de l’Open d’Australie face à Varvara Lepchenko et s’offre même le luxe de gagner ce match en trois manches (7-5 ; 4-6 ; 6-3). Son parcours s’arrêtera au tour suivant, mais cette première victoire en Grand Chelem à 18 ans montre tout l’étendu de son talent.

Le style de jeu

Caroline Garcia a un style de jeu assez simple qui demande une grande maîtrise de soi. Droitière avec un revers à deux mains, la Française a initialement eu un style de jeu d’attaquante pure. Il ne fallait que trois ou quatre coups de raquette avant que Caroline n’essaye de conclure le point. Ce jeu agressif pouvait être déstabilisant pour les autres joueuses. Désormais, Garcia s’est un peu plus « assagie ». Elle frappe moins fort et n’attaque plus sur toutes les balles mais propose plus de variations sur ses frappes. Sa frappe de balle est plus travaillée, elle peut désormais exécuter son lift pour faire sortir son adversaire du terrain avec une balle profonde pour ensuite distiller un coup gagnant au moment propice. Bonne joueuse de double, sa volée est également un atout. Agressive en retour de service, elle profite de la moindre faiblesse sur l’engagement adverse.

Exemple avec un point de Caroline Garcia à Roland Garros en 2016 :

La révélation : 

Le 26 mai 2011! Un jour que Caroline Garcia se souviendra probablement toute sa vie. A l’entame de son premier Roland Garros, Caroline Garcia est classée à la 188ème place mondiale. Âgée seulement de 18 ans, la jeune française a fort à faire puisque son adversaire n’est personne d’autre que la star Russe, Maria Sharapova. Jouant sur le court central pour la première fois de sa carrière, la lyonnaise domine et malmène Sharapova le temps d’un set et demi. Amenant un parfum de fraîcheur au tennis avec son jeu offensif, Garcia domine les débats en empochant la première manche 6-3 et en menant 4-1 dans la seconde. A court d’expérience et de physique, la jeune louve s’incline logiquement en trois sets (3-6 ; 6-4 ; 6-0). Toutefois, l’important n’est pas vraiment la victoire ce jour là. Garcia s’est faite un nom dans le monde du tennis et le public a déploré d’amour pour elle. Ce 26 mai là, tout le monde est subjugué par cette performance et nul doute… Caroline Garcia sera une grande championne dans le futur. Même Andy Murray n’en est pas revenu : « La fille qui joue contre Sharapova est destinée à devenir numéro une mondiale un jour. »

Une entrée dans le top 100 et des premiers titres : 

C’est en 2013 que Caroline Garcia va commencer à confirmer les espoirs placés sur elle. Après avoir atteint le deuxième tour de Roland Garros en perdant contre Serena Williams, la française parvient à rentrer dans le tableau principal de Wimbledon pour la première fois de sa carrière après être passée par les qualifications. C’est une nouvelle fois au deuxième tour que Garcia s’arrête et c’est une nouvelle fois contre Serena Williams. Continuant son parcours progressif, « Caro » atteint également le deuxième tour de son premier US Open ( Tournoi qu’elle a gagné en junior en 2011) où elle s’incline contre Laura Robson. Forte de caractère Caroline Garcia réalise la saison de la confirmation. A 20 ans, la Française rentre dans le top 100 et finit l’année à la 75ème place mondiale. Autre événement de cette année, la native de St Germain en Laye est appelée en Fed Cup pour la première fois contre le Kazakhstan à Besançon.

En 2014, Garcia passe à l’étape supérieure et commence à garnir son palmarès. A Bogota, la Française parvient à atteindre la finale et à remporter son premier titre WTA en carrière. Elle se joue de la tenante du titre Jelena Jankovic (9e) en deux manches (6-3 ; 6-4). C’est donc un premier sacre pour Caroline Garcia, un titre qui la place dans la cour des grandes. Après cette merveilleuse semaine, la confiance est retrouvée et confirmée. En Fed Cup, « Caro » réalise un weekend héroïque contre les Etats-Unis en remportant ses deux simples ainsi que le double. Grâce à sa performance homérique, la France reste dans le groupe mondial en vainquant les USA (3-2)… Un amour français renforcé.

Garcia avec le trophée de son premier titre WTA (Source: Site Officiel de Caroline Garcia)

Sa saison 2014 se complète avec d’excellentes prestations notamment à Madrid où après être passée par les qualifications Garcia parvient à atteindre les quarts de finale en éliminant Angelique Kerber et Sara Errani. Elle s’incline en trois manches au terme d’un match stupéfiant contre Radwanska (4-6 ; 6-4 ; 4-6). C’est encore une fois une année assez réussie pour Garcia qui termine sa saison au 37ème rang.

En 2015 et 2016, Caroline Garcia va connaître des saisons particulières. Sans faire une énorme progression, la Française va se forger un statut. Trois nouveaux titres WTA vont venir remplir son palmarès. En 2015, elle atteint deux finales WTA à Acapulco et Monterrey où elle s’incline à chaque fois contre la même joueuse, Timéa Bacsinszky. Grâce à cette performance, la lyonnaise se place à la 25ème place mondiale, soit son meilleur classement en carrière à l’époque. Elle est a une place d’être la numéro une française- Alizé Corné étant 24ème. Sa fin d’année 2015 sera un peu moins brillante, ce qui la fera redescendre au classement. Néanmoins elle remporte un deuxième titre en carrière devant son public à Limoges où elle dispose Louisa Chirico (6-1 ; 6-3) pour s’adjuger ce nouveau titre. Elle participe également au Masters en double avec Katarina Srebotnik.

2016, l’année décisive : 

L’année 2016 de Caroline Garcia devait être explosive. En manque de résultats dans les tournois majeurs, la Française a su trouver refuge en double avec sa nouvelle partenaire Kristina Mladenovic mais aussi en Fed Cup où l’équipe de France atteint la finale. Sa saison 2016 a été marquée essentiellement par ce parcours sous les ordres d’Amélie Mauresmo. Leader de cette équipe bleue, Caroline a joué le coup à fond. Lors du premier tour face à l’Italie, elle fait forte impression en remportant ses deux simples et son double. Sans encombre, l’équipe de France se qualifie donc en demi-finale pour affronter les Pays-Bas.

La demi-finale commence pas de la meilleure des manières, Caroline perd son premier simple contre Kiki Bertens avant de renverser la vapeur le lendemain. Menée 2-1, l’équipe de France réagit et passe en tête à l’issue de la journée grâce aux victoires de Garcia : une en simple et l’autre en double – associée à Kristina Mladenovic. La France est donc en finale de la Fed Cup pour la première fois depuis 2005.

Elle va confirmer sa performance de Fed Cup au tournoi de Strasbourg où elle va s’imposer pour glaner son troisième titre en carrière en battant 6-4 ; 6-1 Lucic Baroni

Avant la finale, Caroline Garcia va rayonner par intermittence en simple. Un titre sur gazon, à Majorque, va véritablement lancer sa saison WTA. Elle bat Sevastova en finale (6-3 ; 6-4) pour conquérir le quatrième titre WTA de sa carrière mais également la place de numéro une française. Malheureusement, ses espoirs sur gazon ne vont pas durer. A Wimbledon, Garcia ne fera pas mieux qu’un deuxième tour… La française est éliminée par la 114ème joueuse mondiale.

Néanmoins, l’événement c’est la finale de Fed Cup. Après quelques histoires de goûts vestimentaires aux jeux olympiques et un troisième tour anodin à l’US Open, l’équipe de France et Caroline Garcia rentrent dans leur finale de Fed Cup contre la République Tchèque. La française réalise une entrée en matière parfaite en battant la numéro 11 mondiale, Petra Kvitova (7-6 ; 6-3). Pour le deuxième jour de la finale, Caroline est opposée à la 6ème mondiale, en la personne de Karolina Pliskova. Grâce à une performance haute en couleur, Caroline Garcia remet la France devant au score. Sa victoire 6-3 ; 3-6 ; 6-3 a été l’un des moments les plus significatifs de sa carrière. Alizé Cornet perdra son dernier simple, c’est donc la paire Garcia/Mladenovic qui va devoir assurer pour offrir à la France un nouveau sacre. Malheureusement la match ne se passera pas comme prévu et la paire bleue s’incline et la République Tchèque est sacrée. Après cet événement malheureux, Caroline Garcia décide de ne pas jouer la Fed Cup pour la campagne 2017. La Française veut se concentrer pleinement sur sa carrière en simple.

2017, critiquée en Fed Cup – revigorée à Paris : 

2017 est une année spéciale pour notre portrait du jour. Après avoir quitté le navire Fed Cup, Garcia a subit de nombreuses critiques de la part de ses coéquipières et/ou de la Fédération Française de Tennis. Tous ces mots forts et critiques ont véritablement vexé la lyonnaise. Appelée pour jouer le barrage à Roanne, Garcia avait envoyé un communiqué précisant sa blessure et donc son incapacité à se présenter pour la rencontre. Après ça, les réactions de ses compatriotes ont été dures avec un « LOL » publié sur les réseaux sociaux par chacune. Touchée, l’actuelle 21ème mondiale n’a plus de contact avec ses anciennes amies… Une triste histoire pour une équipe récemment finaliste.

Toutefois, Roland Garros 2017 aura été l’apothéose de la carrière de Caroline Garcia. La Française a atteint son premier quart de finale en Grand Chelem. Ayant perdue une petite partie de l’amour du public, son parcours parisien a permis de remettre quelques pendules à l’heure. Éliminée contre Karolina Pliskova (6-7 ; 4-6), Garcia s’est montrée souriante et fière de son parcours. Une référence sur laquelle « Caro » pourra rebondir. Un match aura peut être été plus marquant que les autres :  son huitième de finale contre Alizé Cornet gagné (6-2 ; 6-4) aura peut-être dégelé les relations avec notamment cette fameuse bise en fin de match.

Une excellente joueuse de double : 

Autre caractère de son jeu, c’est sa qualité de double. Et oui au delà du simple, Caroline Garcia a aussi une excellente carrière en double avec comme sommet un titre à Roland Garros (2016) en compagnie de Kristina Mladenovic. Des titres à Madrid et Stuttgart ont également placé les filles au top du monde de tennis double. Ayant atteint la deuxième place mondiale de double, Caroline Garcia a joué par deux fois le Masters de double dont une fois avec Mladenovic. Sa carrière de double est actuellement stoppée… Le simple étant sa priorité !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here