Hamilton est le plus rapide sur un tour rapide de qualifications, n’en déplaise à Vettel et Ferrari, le Britannique l’a encore prouvé sur deux tours explosif sur le circuit Gilles Villeneuve. 


C’est trois records battus ou au moins égalés par Hamilton en fait. Le premier, il a battu le record historique du tour le plus rapide de la piste qui datait de 2004 et détenu par Ralph Schumacher en 1’12″275. Avec sa pole en 1’11’459, il pulvérise la précédente référence. Mais surtout, avec cette pole position, Lewis Hamilton égale son idole Ayrton Senna avec le chiffre de 65 meilleurs tours en carrière.

La famille du prodige Brésilien a même fait un cadeau exceptionnel pour l’occasion, elle a offert un casque authentique porté par Ayrton en personne. Il égale aussi Michael Schumacher avec 6 pole positions sur le circuit de l’Ile Notre-Dame.

Sur la piste, cette Q3 a été un festival entre Hamilton et Vettel. Le britannique a frappé d’entrée de jeu avec un premier temps exceptionnel en 1’11″791. On pensait que la messe était dite. C’était faux! Sur un deuxième train de pneus ultra tendres neufs, l’Allemand réplique et échoue à quatre petit millièmes avec un temps en 1’11’795. Mercedes qui se croyait à l’abri allait devoir s’employer de nouveau. Hamilton ne s’est pas laissé impressionner et a enchainé avec un temps encore plus rapide, 1’11 »459. Pour un circuit rapide ou les charges aéro du nouveau règlement technique faisaient craindre que le record de la piste ne tombe pas, il a été mis en miette en règles. Pour rappel, la pole position de l’année dernière était de 1’12 »812. Vettel tentait bien un ultime baroud d’honneur mais en vain, avec un meilleur tour en 1’11 »789, il concédait près de 4 dixièmes à Hamilton. Une claque.

Les Finlandais sur la deuxième ligne font pale figure. Bottas et Raikkonen doivent se contenter des 3 et 4èmes place en 1’12 »177 pour Bottas et 1’12 »252. Raikkonen qui espérait signer une deuxième pole après Monaco n’a pas vu surgir l’artillerie britannique.

Derrière, c’est du classique, Max Verstappen et Daniel Ricciardo occupent la troisième ligne, bien loin de la bagarre à une bonne seconde de la pole position. Le management de Red Bull craignait cette série de trois courses ; le Canada, l’Azerbaïdjan et l’Autriche du fait du manque de puissance de leur voiture. A Raison.

Esteban Ocon signe une nouvelle incursion en Q3, il est accompagné de son coéquipier, Sergio Perez.

Quand à Lance Stroll, pour sa première à domicile bien que vivant en Suisse, il a encore souffert. Il ne se qualifie que 17ème, bien loin de Massa 7ème. Vandoorne est toujours en retrait lui aussi face à Alonso. Il est resté coincé en Q1 quand l’Espagnol accédait à la Q2. Le Belge aurait néanmoins sans doute pu passer en Q2 s’il n’avait du abandonner sa dernière tentative suite à la sortie de piste de Pascal Wehrlein.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here