Ce lundi débutera le troisième tournoi du Grand Chelem de l’année. Sur le gazon, londonien, 128 joueurs vont se battre pour arracher le plus prestigieux des titres. De nombreux favoris et outsiders sont présents et le tableau récemment tombé nous permet d’en savoir un peu plus sur les forces en présence. 


Il y a un an, Andy Murray décrochait son troisième titre du Grand Chelem, son deuxième à Wimbledon en disposant en trois manches de Milos Raonic (6-4 ; 7-6 ; 7-6). Mais aujourd’hui, beaucoup de choses ont changé, Murray n’exerce plus la même domination et il sera beaucoup plus difficile cette année pour lui de défendre son titre.

Le tirage au sort a donné son verdict. Andy Murray (Tête de série numéro 1) est dans la même partie de tableau que Rafael Nadal (TDS 4). De l’autre côté, bien entendu, Roger Federer (TDS 3) est accompagné de Novak Djokovic (TDS 4). Deux demi-finales potentielles.

En attendant, le parcours est semé d’embûches. Andy Murray fait face à un tableau difficile et piégeux. Le fantasque Dustin Brown pourrait se retrouver sur sa route au deuxième tour avant de potentiellement voir Fabio Fognini au troisième tour et Nick Kyrgios en huitième de finale. Un chemin extrêmement rude pour le tenant du titre.

Ce n’est pas vraiment plus simple pour Novak Djokovic. Le triple vainqueur du tournoi aurait un potentiel troisième tour contre le robuste Juan Martin Del Potro pour un quatrième duel déjà cette saison. Le récent vainqueur du Queen’s, Féliciano Lopez, fait également partie de ce groupe là. Et pour rajouter un peu de parfum à ce jardin bien rempli, Richard Gasquet qui est en grande forme se retrouve également au côté de toutes ces fleurs.

L’homme qui est annoncé comme favori du tournoi par les bookmakers anglais, Roger Federer, va lui débuter sa campagne contre l’Ukrainien Alexander Dolgopolov. Le Suisse évite néanmoins les principaux pièges des premiers tours. Mischa Zverev, un adepte de la surface, pourrait le retrouver au troisième tour avant d’affronter son « élève » Grigor Dimitrov (1/2 finaliste en 2014) en huitième de finale.

Récent vainqueur à Roland Garros, Rafael Nadal arrive en terre londonienne sans aucunes informations sur son niveau de jeu. Évitant également les pièges, l’Espagnol devra se méfier de joueurs comme Gilles Muller ( vainqueur de Saint-Hertogenbosch) ou Ivo Karlovic qui pourraient être sur son chemin au moment des huitièmes de finale. Un autre ingrédient vient se rajouter à la sauce de l’Espagnol, c’est Marin Cilic. Le Croate est dans le quart du vainqueur de Roland Garros. Restant sur trois quart de finales consécutifs à Wimbledon, le vainqueur de l’Us Open 2014 se montre comme un danger plus que sérieux pour Nadal. L’Espagnol n’a plus dépasser le stade des huitièmes de finale à Londres depuis 2012… ( Défaite sur Rosol en 2012, Darcis en 2013, Kyrgios en 2014 et Brown en 2015)

Les français :

Du côté tricolore, il y a quelques espoirs. Richard Gasquet se retrouve dans une partie de tableau assez bien occupée mais le Bittérois a la place pour se faufiler. Un premier test sera à jouer contre Berdych au troisième tour avant de potentiellement retrouver Dominic Thiem. Dans le quart de tableau de Novak Djokovic, tout est jouable pour « Richie » qui a déjà effectué deux demi-finales à Londres (2007 et 2015).

Jo-Wilfried Tsonga, double demi-finaliste à Wimbledon (2011 et 2012) a lui aussi une revanche à prendre. Un troisième tour contre Sam Querrey serait à surveiller de très près. Ensuite la route est à peu près dégagée. Stan Wawrinka, souvent en difficulté sur gazon, est un adversaire à sa portée pour les huitièmes de finale. Dans la partie de Murray, le Manceau a une énorme carte à jouer au vu de la forme du Britannique.

Lucas Pouille a lui aussi bien joué sur gazon cette saison. Vainqueur à Stuttgart, le jeune bleu se retrouve dans la même partie de tableau que son compatriote Tsonga. Faisant face à un potentiel troisième tour contre Nick Kyrgios, Pouille a un chemin tendu pour tenter de défendre son quart de l’an dernier.

L’avis de Parlons Sports :

Dans un tableau assez ouvert, de nombreux joueurs ont le potentiel pour faire de belles choses sur le terrain vert. Avec des favoris en doute comme Murray ou Djokovic, ce Wimbledon 2017 a le don de pouvoir nous réserver quelques surprises. Néanmoins, un joueur sort tout de même du lot. Le septuple vainqueur du tournoi Roger Federer vise un huitième titre cette année pour devenir à lui seul le recordman du nombre de titres gagnés sur le jardin princier. Vainqueur à Halle, le Suisse ne compte seulement que deux défaites cette saison et aucun joueur du top 100 n’est parvenu à le vaincre. Pratiquant un jeu de qualité surnaturelle sur gazon, Federer, spécialiste de la surface se place comme favori pour ce tournoi. Même si Novak Djokovic reste un danger ultime, personne ne peut certifier que le Serbe peut être une menace réelle pour Federer dans sa partie de tableau. Le niveau de jeu de « Nole » ces derniers mois nous laisse encore perplexe. De l’autre côté, Nadal et Murray vont être amenés à se battre. Ne jouant pas sur sa surface de prédilection, Nadal va lutter à atteindre la finale. La forme du moment de Murray ajoutée à son tableau ne donne pas l’Écossais comme un finaliste facile de ce Wimbledon 2017. Les difficultés de ces deux membres du Big 4 pourraient donc profiter à Marin Cilic… Le Croate jouerait sa deuxième finale de Grand Chelem.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here