Ils étaient de retour sur les routes du Tour de France pour faire de grandes choses. Dans cette étape prévue pour les sprinters, c’est encore une fois l’allemand Marcel Kittel qui a dicté sa loi. 

L’échappée matinale formée de deux français, Yoann Offredo de l’équipe Wanty Groupe-Gobert et Elie Gesbert de la formation Fortuneo Oscaro. Partis seuls contre le peloton, les deux troublions ne pourront pas avoir la chance de soulever les bras lors de l’arrivée à Bergerac car les équipiers des sprinters accélèrent le rythme et stoppent l’aventures des deux tricolores à 6 kilomètres de l’arrivée. Commence alors l’organisation pour le sprint massif au milieu d’un magnifique décor que nous offre le Périgord pourpre. Les Bergeracois ont pu assister à la 13e victoire de Marcel Kittel sur le Tour de France, sa 4e sur l’édition 2017. Stratosphérique…

Demain, place à une étape un peu plus vallonnée entre Eymet et Pau. Les sprinters devraient tout de même avoir leur mot à dire à l’arrivée mais attention à des possibles surprises…

Crédit photos : Tour de France

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here