Aujourd’hui, se déroulait la 5ème étape du tour entre Vittel et La Planche des Belles Filles. Une étape de 160,5km avec de forte chaleur et deux cols importants : un de catégorie 3 et un de catégorie 1.


Dès le premier kilomètre, c’est Thomas Voeckler qui lance les hostilités en lançant une attaque. Il est très vite accompagné de Bakelants, Delage, Boasson Hagen, Gilbert, De Gendt, Van Baarle et Périchon. La tête de la course est donc composé de 8 coureurs. Grmay tente de rattraper le groupe des échappés mais il regagne aussi vite le peloton. La team BMC prend la tête du peloton avec Richi Porte, pour essayer de réduire l’écart avec la tête de course. A mi chemin, l’échappé compte 2’20 » d’avance et toujours avec les 8 mêmes coureurs, mais ils sont sous contrôle du peloton. Lors du sprint intermédiaire, c’est Boasson Hagen qui remporte les 20pts et qui prend la tête de course. Le coureur d’AG2R, Bakelants lâche ses compagnons de l’échappé sur la fin de l’ascension pour aller chercher les points en jeu au sommet de la côte d’Esmoulières. Au sommet de cette côte, il obtient les 2pts et Périchon, lui prend 1pt. Bakelents s’échappe, mais il est aussitôt repris par ses poursuivants. Ils sont désormais plus que 6 coureurs en tête : Bakelants, Boasson Hagen, Gilbert, Périchon, Voeckler, Van Baarle, ils ont 2’40 » d’avance sur le peloton. A 30km de l’arrivée, la team BMC stabilise l’écart du peloton avec la tête de course. A 20km, l’écart n’est plus que de 2’10 ». A 15km, la team BMC et la team Astana poursuivent la tête de course, qui ne compte plus qu’une avance de 1’40 ». La team AG2R se positionne aussi en tête de peloton. A 10km de l’arrivée, la tête de course est composée de Gilbert et Bakelants. A 2 kilomètres avant l’ascension finale, Périchon, Voeckler et Boasson Hagen se rapprochent à 10 » de Gilbert et Bakelants. A 4km de l’arrivée finale, Bakelants et Gilbert sont repris par le peloton. La team Sky est à l’avant du peloton avec 6 coureurs. Gilbert élu combatif du joueur par le jury après l’ascension du dernier col. A 2,5km de l’arrivée, Fabio Aru attaque et il finira seul en tête jusqu’à la ligne d’arrivée.

A noté aujourd’hui que c’est la première fois depuis 2010 qu’un coureur français est leader du classement par points : c’est Démare qui porte le maillot vert.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here