La course s’annonce palpitante à Spielberg avec une remontée obligatoire de Lewis Hamilton qui s’élancera de la 8ème place seulement. Auteur du 3ème chrono cet après midi, le britannique a pu compter sur son équipier pour privé son grand rival allemand de signer la pôle position.


 

Une qualification où les pilotes étaient à la limite pendant un peu plus d’une minute sur un tracé à l’ancienne. Nul n’est permis la moindre erreur, terminé les échappatoires en bitumes, place au fameux bacs à sable comme l’aime le champion du monde 1997 Jacques Villeneuve. Grosjean en a fait les frais en début de séance lorsque son train arrière s’est dérobé en rentrant dans le virage 6. Ce même pilote qui à laissé un goût d’inachevé à la Q3.

 

Et oui, Romain Grosjean s’est immobilisé sur le bord de la piste à environ une minute de la fin de la dernière séance de qualifications privant les dix pilotes les plus rapide d’exercer une ultime tentative. Le quatuor de tête composé de Bottas, Vettel, Hamilton et Raikkonen étaient pourtant tous en avance dans le premier secteur jusqu’à l’intervention du drapeau jaune dans le deuxième secteur.

 

Q1 : Des williams à l’agonie..

Palmer, Massa, Stroll, Ericsson et Wehrlein sont les moins rapide de cette séance. Alors que les Ferrari s’élancent en Super Tendres, les Mercedes optent elles pour les Ultra Tendres. Seul Kimi Raikkonen chez Ferrari qui n’a pas réussi un bon 2ème tour rapide sur cette gomme se doit de repartir en Ultra Tendres ( UT ). Les deux McLaren se sauvent dans les derniers instants pour accrocher une Q2 tandis que Williams qui court sur son circuit fétiche ne réussi pas à faire mieux que 17ème et 18ème. Une surprise quand on connaît les performances antérieure de cette monoplace en terre autrichienne.

 

Q2 : Magnussen sans chrono

 

Suspension cassée pour le danois en Q1, il parvient tout de même à passer en Q2 sans pour autant faire un chrono. Mais les regards sont tournés vers Lewis Hamilton chaussé de pneumatiques Super Tendres, gomme avec laquelle le pilote s’élancera en course demain. Il le sait, pénalisé de 5 places sur la grille le britannique devait opter pour une stratégie décalée afin d’espérer une remontée demain après l’extinction des feux à 14 heures.

Pendant ce temps là Estéban Ocon réussit à se qualifier en Q3 de justesse avec 4 pilotes en 1 dixième !

Hülkenberg, Alonso, Vandoorne, Kvyat et Magnussen sont les malheureux de cette séance.

 

Q3 : Une bagarre pour la pôle interrompue.

 

C’est Romain Grosjean, immobilisé en milieu de piste sans pouvoir repartir qui a gâché cette fin de Q3. Le drapeau jaune provoqué par le Français permet à Valtteri Bottas de signer la deuxième pôle position de sa carrière devant Vettel, tandis que Hamilton reculera au huitième rang suite à sa pénalité. Une Q3 inachevée qui promettait une dernière minute de folie puisque les quatre pilotes de devant capable de signer la pôle étaient en amélioration. Une déception pour Hamilton qui, pourtant plus rapide tout au long du week-end se voit attribuer le 3ème temps qui le contraint à positionner sa monoplace demain P8 et non dans le meilleur des cas en 6ème place.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here