Bottas était parvenu a réaliser sa seconde pole position en 2017 hier. Il devait notamment gérer le départ pour ne pas se faire surprendre par Vettel deuxième sur la grille. 


Bottas est finlandais, ce n’est pas un hasard s’il sait résister à la pression. Si toute sa course été d’une grande maîtrise, c’est à la fin, dans les cinq derniers tours que la menace rouge Vettel grossissait dans ses rétroviseurs. Le départ a été un moment critique ou Bottas aurait pu prendre une pénalité en volant le départ. Il s’est élancé dans un timing parfait à quelques millisecondes à l’extinction des feux. Vettel comptait la dessus pour prendre l’avantage mais les commissaires n’ont pas jugé utile d’infliger une sanction. Ce dernier n’a pas hésité a qualifier le départ de Bottas au temps de réaction sur-humain. Bottas a vu son départ comme étant le départ de sa vie. Avec un temps de réaction de 0.241 seconde, nous choisissons de botter en touche en disant qu’il s’agit d’un départ canon.

Toujours est-il qu’avec une deuxième place et avec Hamilton, son rival quatrième au classement final, l’allemand accroit son avance au championnat et comptabilise 20 points d’avance sur son dauphin.

Hamilton qui partait huitième après sa pénalité de cinq place pour changement de boite de vitesse devait tout faire pour perdre le moins de terrain. Cependant, son attaque a provoqué du cloquage, un phénomène de dégradation des pneus qui l’a contraint à un arrêt précoce au stand alors qu’il était muni de pneus un peu plus durs, les super tendres (ST) qui aurait du mieux résister. Il a du faire deux tiers de la course avec les pneus ultra tendres (UT). Ce problème n’aura pas épargné les autres pilotes comme Bottas, Vettel, Ricciardo et tous les autres.

Ricciardo en profite encore pour émerger et remettre une Red Bull sur le podium, son 5ème sur les cinq dernières courses.

Romain Grosjean qui s’élançait 6ème a réussi une course très solide et a réussi a rallier l’arrivée à la même sixième place. C’est le meilleur résultat de Haas cette année. Ils auraient pu avoir mieux si Magnussen qui était dixième n’avait pas a abandonner sur défaillance technique. Esteban Ocon prend la huitième place.

Enfin, nous nous permettons d’adresser un carton rouge à Daniil Kvyat. Le Russe de chez Toro Rosso a été le responsable d’un carton au départ. En freinant tardivement au premier virage, il a embarqué Alonso et plus grave encore, Max Verstappen, le deuxième pilote Red Bull qui aurait pu signer encore une grande prestation a domicile pour l’écurie autrichienne.

Classement final :

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here