Après les déconvenues enregistrés à Bakou, en Autriche et à Silverstone, les Ferrari devaient se racheter dans leur combat face aux Mercedes. La Hongrie offre une belle opportunité et elle ne l’a pas ratée. 


Budapest est un circuit qui met plus en avant les performances pures du châssis des voitures au détriment du moteur. L’absence de longues lignes droites et un facteur qui favorise Ferrari. De plus, elle exploite mieux les pneus Pirelli sous la chaleur par rapport aux Mercedes. Toutes ces raisons permettent entre autre d’expliquer le meilleure résultat de la voiture italienne sur ce tracé aujourd’hui.

Malgré que le week-end n’ait pas débuté de la meilleure des manières pour Ferrari avec Ricciardo qui plaçait sa Red Bull en tête des deux premières séances d’essais libres du vendredi. Les Red Bull allaient-elles venir jouer les troubles-fête dans les plans de Ferrari contre Mercedes ? En vitesse pure, les Red Bull sont derrière. Vettel a magnifiquement corrigé le tir pour se montrer le plus véloce dès la séance d’essais de ce matin. Il a pris les commandes à chaque séances intermédiaires des qualifications ; Q1,Q2 et Q3. Ce travail lui a permis de signer la pole position en empochant le record du tour de la piste en 1:16:276. Le précédent record datait de 2004 avec Rubens Barrichello et un temps en 1:18:453.

Hamilton rate l’occasion d’égaler les 68 pole de Michael Schumacher. On a pu l’entendre se plaindre d’un mauvais équilibre des pneus. Dans tout les cas, Mercedes a été moins à l’aise jusqu’à présent. Valtteri Bottas, sur la première Mercedes est seulement 3ème mais à +0.2s de Vettel. Hamilton suit à 4 dixièmes, soit une petite claque pour celui qui peut être soit impérial, soit inexistant dans cet exercice.

Le Hungaroring  représente aussi une belle opportunité pour Red Bull. La journée n’a pas été aussi tranquille pour Ricciardo qui a connu des problèmes hydrauliques le matin. Les deux Red Bull occuperont la troisième ligne demain. Verstappen est encore une fois devant Ricciardo.

Hulkenberg a signé lui aussi une brillante qualification. Il a hissé sa Renault entre les Red Bull et les McLaren a la 7ème place. Il va néanmoins écoper d’une pénalité de 5 place sur la grille de départ pour changement de boite de vitesse.

A l’inverse des McLaren qui, sur ce circuit tortueux ont pu réaliser une de leurs meilleures qualifications de la saison en 8ème et 9ème position, les Force India sont clairement en difficulté. Perez et Ocon sont ainsi restés bloqués en Q2. Au moins le Normand qui aime ce circuit réussit a battre Perez. C’est donc une bonne après-midi pour le Français qui prévoit les gros points en course demain.

Romain Grosjean a souffert lui aussi sur la Haas. Il n’a pas pu faire mieux que la 15ème position, toujours en délicatesse avec ses freins.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here