À la suite d’une étape monstrueuse, avec une arrivée au sommet et une rampe à pic, le final a été grandiose…


La journée est partie sur des bases plutôt classiques : une échappée d’une vingtaine d’hommes prend les devants et le train Sky se met en place pour son leader Chris Froome.

Une fois l’échappée composée notamment de Kittel, parti pour les points du meilleur sprinteur, avalée par le peloton, seul Cummings reste en tête jusqu’à une quinzaine de kilomètres de l’arrivée. Un peu avant, Warren Barguil était parti pour récupérer quelques points et assurer son maillot à poids rouges.

Le groupe maillot jaune en place, composé des 10 premiers du classement général, les gros s’expliquent. Cummings est logiquement repris. Après un premier lessivage de la Sky où Fulgsang, Quintana puis Contador vont être peu à peu lâchés, le groupe Froome attaque la dernière ascension. Et l’improbable se produit : plusieurs attaques sont placées et celle de Fabio Aru fait mouche, il lâche tout le monde, sauf Romain Bardet, qui, à 50 mètres de l’arrivée place une dernière accélération et s’adjuge l’étape !

Au final, Chris Froome perd son maillot jaune à cause de son calage, Fabio Aru endosse la tunique jaune grâce aux bonifications et Romain Bardet signe une victoire de prestige tout en se replaçant au général ! Quelle étape…

Source photo : L’Équipe

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here