Cincinnati est le Masters 1000 de toutes les exceptions cette année. Une multitude de forfait s’est abattu sur le tournoi américain et parmi eux trois membres du Big 4 étaient absent. Le seul rescapé était notre nouveau numéro un mondial, à savoir, Rafael Nadal.


Le Big 4 a dominé la planète tennis pendant de longues années mais en 2017, quelques changements apparaissent. Après les titres de Zverev à Rome et Montréal, nos quatre ogres se sont trouvés un nouvel adversaire. Depuis 10 ans, rare sont ceux qui sont venus chiper un titre majeur aux quatre fantastiques. Cincinnati pourrait donc être le prochain Masters 1000 qui déroge à lé règle. En effet, hier soir à Cincinnati ou plutôt ce matin en France, l’Espagnol Nadal s’est fait sortir par un incroyable Nick Kyrgios (6-2 ; 7-5) qui venait d’éliminer quelques heures plus tôt Ivo Karlovic (Nadal et Kyrgios ont effectué deux matchs en un jour à cause de la pluie). Cette défaite nous donne un dernier carré totalement inédit. Si toutefois nos quatre prétendants au titre ont tous déjà atteint une demi-finale en Masters 1000, un seul est parvenu à décrocher un titre dans cette catégorie de tournoi. Kyrgios, Dimitrov, Isner et Ferrer sont donc toujours en lice pour le titre américain. En effet, le seul dèjà titré n’est autre que David Ferrer (Paris-Bercy 2012). Le « briscare » Espagnol, ancien numéro trois mondial, a réussi à battre son premier top 10 depuis deux ans (Rg 2015). Dominic Thiem étant sa victime d’hier (6-3 ; 6-3). Pointé désormais hors du top 30, Ferrer se voit en mesure de réaliser la belle histoire de l’année. Opposé à Nick Kyrgios ce soir, l’Espagnol va tenter de rallier une nouvelle finale en Masters 1000.

La défaite de Nadal marque également un autre événement important, c’est le 34ème tournoi consécutif sur dur sans titre pour le vainqueur de Roland Garros. Le dernier était à Doha en 2014.

Ce soir, les demi-finales vont se jouer. Grigor Dimitrov va tenter de rejoindre sa première finale de Masters 1000, il sera opposé au local John Isner qui a lui déjà joué trois finales.

L’autre affrontement pour valider son billet de finaliste sera entre Nick Kyrgios et David Ferrer pour le match des générations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here