Début demain du premier Masters 1000 de ce mois d’août. L’Open du Canada a lieu cette année à Montréal et reçoit une hécatombe au niveau des têtes de séries. Un par un, les cadors du circuit ont déclaré forfait pour ce tournoi (Djokovic, Murray, Wawrinka, Cilic…). Cela offre à Nadal et Federer les deux premières têtes de série du tournoi. Plus surprenant encore, Dominic Thiem et Alexander Zverev se retrouvent respectivement 3ème et 4ème.


Aura t-on une nouvelle finale Nadal-Federer en clôture de ce tournoi de Montréal? C’est pour l’instant ce qui nous attend. Tête de série numéro un et deux (Une première depuis Monte-Carlo 2011), l’Espagnol et le Suisse sont également les deux premiers leader à la race. De plus, à eux deux, ils ont remportés tous les tournois majeurs cette année (Masters 1000 et Grand Chelem) à l’exception de Rome où le jeune Zverev s’était imposé.

Zverev sera le premier outsider de cet Open du Canada. Finaliste à Washington ce soir où il affrontera Kevin Anderson, l’Allemand fait belle figure pour ce début de tournée américaine. Jamais aussi bien classé à l’entame d’un Masters 1000, le jeune prodige va se montrer dangereux pour le titre. Dans la partie de Nadal, Zverev pourrait retrouver le vainqueur de Roland Garros en demi-finale.

Rafael Nadal sera l’homme à suivre cette semaine. En effet, en l’absence d’Andy Murray, l’Espagnol a l’occasion de retrouver le trône du tennis mondial s’il atteint les demi-finales du tournoi canadien. Très en forme depuis le début de la saison, le parcours de Nadal ne semble pas insurmontable. Il y a donc de fortes chances que l’homme aux 15 tournois du Grand Chelem soit leader de l’ATP à la fin de ce Masters 1000. Toutefois, son deuxième tour l’amène à rencontrer Juan Martin Del Potro ou John Isner. Pas si évident.

Roger Federer, lui, va tenter de conserver son invincibilité en Masters 1000 cette saison. Favori de ce tournoi, le Suisse peut également faire un rapproché à l’ATP. En cas de contre performance de Nadal, le vainqueur de Wimbledon peut se retrouver comme dauphin proche de Murray à l’entame de Cincinnati si il vient à remporter Montréal.

Côté tricolore, six français sont engagés (Tsonga, Monfils, Paire, Gasquet, Mannarino et Pouille). Jo-Wilfried Tsonga fait office de tête de série numéro huit et a l’espoir de rééditer son exploit de Toronto 2014. Mais le Français va jouer Querrey ou Muller pour son premier match.. soit ses deux derniers bourreaux (Muller au Queen’s et Querrey à Wimbledon)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here