C’est un premier virage qui va rentrer dans l’histoire de la formule 1 auquel nous avons assisté en ce dimanche, un contact qui va bouleverser la suite du championnat !!


 

Sébastian Vettel, Poleman a connu un dimanche chaotique.Tout avait pourtant bien commencé pour la Scuderia Ferrari, arrivée en favori à Singapour ils ont assumé leur statut partagé avec Red Bull en signant la pôle. On le savait, l’empattement de la Mercedes allait leur poser des problèmes sur ce circuit urbain où les virages sont étroits. Ils se devaient de limiter la casse en étant la (seulement) 3ème force du plateau.

Mais c’est bien la pluie qui est venue affoler les pilotes les obligeant à s’élancer en pneumatiques intermédiaires pour certains et en maxi pluies pour d’autres. Oui, la pluie existe bien à Singapour ! Un départ qui s’annonçait compliquer à gérer. Kimi Raikkonen parti de la 4ème place sur la grille prend un envol exceptionnel et en profite pour dépasser Verstappen qui est pris en sandwich entre les deux Ferrari, la suite?.. Un gros crash qui provoque deux abandons.. A vous d’apprécier ce premier virage

 

A qui la faute? Vettel est probablement le plus responsable des trois en se décalant sur la gauche de la piste pour serrer Verstappen, encore une fois comme Kimi Raikkonen mal chanceux.. Une manœuvre risquée puisque au vu du bon rythme de l’allemand la perte d’une voire deux place le plaçait toujours devant son rival avec son équipier devant qui aurait pu (encore une fois cette saison) l’avantager.

 

Vous l’avez constaté, après ce départ mouvementé Vettel s’est lui même mis hors course en tapant le mur probablement dû à la fois à la pluie mais également au contact du premier virage. Alonso également percuté à pu repartir puis abandonner au neuvième tour.

 

 

Les Ferrari au tapis, c’est Lewis Hamilton qui a su en tirer profit en remportant son 60ème Grand Prix. On connaît les qualités du britannique sous la pluie mais celles de Ricciardo en chasseur ne sont plus à démontrer non plus. Jamais inquiété tout au long de la course malgré plusieurs interventions de la voiture de sécurité et une piste asséchante, Hamilton consolide son leadership avec dorénavant 28 points d’avance sur l’allemand Sébastian Vettel.

 

Il a affolé le mercato estival, c’est en signant finalement chez Renault cette semaine, Carlos Sainz plus libéré dans sa tête s’est fait remarquer en terminant 4ème de cette course épique devant le Mexicain Sergio Pérez ! Le jeune pilote espagnol va donc suivre les traces de son idole Fernando Alonso en espérant la même suite. Palmer en bras de fer avec Renault pour conserver son baquet ( qui sera pris par Sainz en 2018, voire cette saison) ne se laisse pas abattre en plaçant sa Renault 6ème.

Stofel Vandoorne, Lance Stroll, Romain Grosjean et Esteban Ocon sont les autres pilotes à décrocher les points. Hulkenberg, autre pilote Renault s’est illustré de la plus belle des manières en restant 4ème pendant le Grand Prix jusqu’à son abandon. De gros points de perdu pour l’écurie française mais de bons espoirs pour la suite. Le châssis semble être correct, en attendant, le moteur devrait poser des soucis dans deux semaines en Malaisie

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here