Le match débute sur un gros rythme, notamment du coté de l’ASV, les villeurbannaises sont très agressives défensivement et imposent leur rythme, ce qui rend la tâche difficile aux roannaises. Le RBF passe devant pour la première fois du match à la 6ème minute. Cependant les deux équipes restent au coude à coude au score car à la 8ème minute l’ASV va reprendre l’avantage. Du coté villeurbannais, il y a une très grosse domination physique de leur intérieure qui se montre sur tous les rebonds. Du coté roannais, c’est Chiara Fontani qui mène son équipe pour le scoring ainsi qu’une bonne présence défensive. Les roannaises vont compter trois longueurs de retard à la fin du premier quart-temps (16-19, 10’).

 

L’intensité va changer de camp très rapidement dans ce début de 2ème quart-temps, notamment défensivement où les filles du RBF vont agresser l’adversaire et cela va payer. A la 12ème minute, Caroline Buchet intercepte et conclut en contre attaque pour venir reprendre l’avantage (24-23, 12’). Léonore Duchez inscrit ensuite deux trois points consécutifs et creuse ainsi un écart de 4 points. Une petite réaction est à noter du coté de l’ASV et les villeurbannaises remontent au score, bien aidées par les imprécisions et la jeunesse de l’équipe roannaise. Cependant, la première mi-temps s’achèvera sur le score de 36-32, pour le RBF qui a montré une bien plus belle opposition.

Le jeune collectif roannais semble prendre forme. CP : HP

Au retour des vestiaires, la partie recommence sur un gros rythme du RBF, avec une très grosse agressivité défensive déjà présente au 2ème quart-temps, et les Pink Ladies vont creuser l’écart à la 23ème minute sur le score de 41-34 . Mais la réaction des villeurbannaises ne tarde pas, puisqu’elles repassent devant à la 26ème minute en prenant deux points d’avance (47-49, 26’). L’agressivité de l’ASV observée au 1er quart, additionnée à une certaine ambition, refait surface ce qui pose quelques problèmes aux locales qui n’arrivent pas à revenir au score. Le quart-temps s’achève sur le score de 48-52 pour l’ASV.

 

Dans le dernier quart-temps, on peut observer une domination de plus en plus présente de l’ASV et une équipe roannaise en difficulté. L’opposition est présente mais l’écart est toujours là. On ressent que le collectif des roannaises commence à prendre forme malgré les problèmes posés par l’ASV. Les imprécisions observées du début de match sont toujours présentes ce qui empêche l’équipe locale de revenir au score. A la 33ème minute, le score est toujours en faveur des villeurbannaises et l’écart se creuse, 56-70. Le RBF souffre et subit la fougue adverse, il faut trouver une solution pour stopper l’hémorragie. Les locales tentent de revenir tant bien que mal mais le score est toujours à l’avantage de l’ASV à la 36ème minute, 64-76. En toute fin de match, le RBF revient légèrement au score. Sans jamais pouvoir remonter au score, les roannaises s’inclinent 73-82. A noter une belle prestation du collectif roannais, qui encore jeune a de beaux jours devant lui.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here