A domicile Ferrari se devait de réaliser une bonne performance devant ses tifosis, à commencer par les qualifications, exercice où les rouges sont en difficultés par rapport à la concurrence. Mais c’est bien la pluie qui est venue perturber la journée du samedi.


 

Le podium est le minimum syndicale pour la Scuderia Ferrari, on le sait à quel point gagner Monza est un des objectifs de chaque saisons. C’est probablement le week-end où la pression est au plus haut pour Kimi Räikkönen et Sébastian Vettel, les deux pilotes Ferrari qui doivent commencer par rivaliser avec les Mercedes en qualifications.

 

Disposant d’un bloc moteur moins puissant que les Mercedes, la Ferrari a vu une belle opportunité lorsque la pluie est venue perturber cette journée du samedi. Une journée très perturbée puisque la Q1 a vu rouge, pas le rouge Ferrari mais le drapeau rouge. Dans cette première partie de qualifications, les pilotes avaient pour message radio de donner le maximum dès leur premier tour puisque la pluie s’intensifiait. Le maximum en restant dans la limite, chose que Romain Grosjean n’a pas réussi puisque c’est à 13 minutes et 31 seconde de la fin de la Q1 que le français a provoqué un drapeau rouge en sortant de la piste sur la ligne droite de départ / arrivée dû à de l’aquaplaning.

 

Conséquences? Deux heures et demies d’attente !! Toutes les 15 minutes, un report était annoncé pour la même durée. C’est à 16h40 que les pilotes ont sautés dans leurs baquets pour prendre une piste toujours humide mais beaucoup moins détrempée.

Les temps ne cessent de chuter pendant que Sébastian Vettel et Fernando Alonso tentent en premier le pari de chausser les gommes Intermédiaires. D’autres pilotes s’essaient à ce choix en fin de Q1 qui s’avère payant hormis pour Joylon Palmer qui n’a pu passer la ligne pour effectuer un tour rapide qui le contraint à être éliminé tout comme Magnussen, Palmer, Ericsson, Wherlein et Grosjean.

 

La Q2 voit les conditions météorologiques évoluer en permanence ce qui impacte la décision des pilotes sur le choix des pneumatiques. Certains en Intermédiaires, d’autres en Maxi pluies. Hulkenberg notamment en Full Wet ( Maxi pluie ) impressionnant avec sa Renault mais surtout le rookie Lance Stroll qui est à l’aise sous la pluie en signant le 5ème chronos. Eliminés :

 

Encore un bouleversement pendant les qualifications, les Mercedes et Vettel s’élancent en Intermédiaires pendant la Q3 alors que la pluie est de retour sur Monza ; obligeant ceux-ci à rentrer directement au stands pour rechausser les Maxi Pluies au profit des Red Bull qui signent les meilleurs temps devant le français Estéban Ocon qui se fait remarquer pour sa belle prestation. Hamilton arrive à arracher la pôle en fin de Q3 faisant de lui le recordman de pôles positions ( 69 ) devant les deux Red Bull qui sont pénalisées ce qui positionne Lance Stroll en première ligne, incroyable, devant Ocon et Bottas. Les Ferrari en difficultés sous la pluie ont signés les 7ème et 8ème chronos respectivement pour Kimi Räikkönen et Sébastian Vettel, grosse déceptions pour la Scuderia qui a certainement optée pour un réglage sec à l’instar de certaines écuries qui ont misés sur des réglages pluies. Une remontée est attendue demain à l’extinction des feux sous le soleil de Monza.

 

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here