Quelques heures après la courte défaite face à la Finlande (84-86), les français se sont exprimés sur le match et tentent d’expliquer les erreurs commises hier soir afin de se projeter au mieux au match de samedi face à la Grèce.

« On a laissé des paniers faciles. On sait que c’est une équipe de shooteurs. Quand on contestait les tirs, les déplacements, on prenait six, huit points d’avance, et dès qu’on ne faisait plus le travail défensif, ils revenaient. On a aussi manqué de lucidité en attaque. On s’est mis dans des situations où on ne pouvait pas courir, où notre jeu n’était pas installé. On doit apprendre de nos erreurs. » – Edwin Jackson, arrière de la Team France Basket

« Quand tu perds 23 ballons, tu ne mérites pas de gagner. Ce n’est pas normal, pas dans nos habitudes. On a aussi fait quelques erreurs défensives, notamment sur la fin du match. Je pense que c’est quelque chose qu’on peut facilement corriger. Il va falloir bien entendu se mettre à gagner des matches si on veut sortir du groupe, mais ce n’est pas la fin de la compétition. On sait qu’on peut mieux faire. Les premiers matches, c’est toujours un peu particulier, c’est la rentrée des classes. Les équipes ont souvent soit de l’euphorie, soit de l’anxiété, et devant son public, la Finlande était euphorique. » – Boris Diaw, capitaine de la Team France Basket

« C’est un premier match, on sait que c’est toujours particulier. La Finlande est à domicile, elle est portée par son public. C’est elle qui avait la plus grosse énergie à ce moment-là et elle a su en profiter. Malgré tout, on s’est accroché, notamment dans la prolongation puisqu’on est revenu à égalité à 25 secondes de la fin. Cela veut dire qu’on a aussi des ressources, mais il faudra faire mieux. C’est à l’image de nos entames de nos tournois depuis 2011. Il faudra réagir mais on sait que ça va être dur, car l’équipe de Grèce est très solide. Elle présente un tout autre profil qui devrait nous permettre d’utiliser davantage nos intérieurs grands, qui étaient en difficulté ce soir. On n’a pas le choix, il faudra gagner à tout prix pour se relancer. »– Vincent Collet, coach de la Team France Basket

Crédit photos : FIBA / Team France Basket

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here