Cette après-midi à 15h30, les bleus rencontraient la Pologne lors de l’avant dernier match des phases de groupe. Après leur large victoire face à l’Islande, les joueurs de Collet sont plus motivés que jamais pour décrocher une nouvelle victoire. 


L’avantage d’avoir gagné largement le match dernier match est que les cadres ont pu se reposer et seront d’attaque pour ce nouveau match. La victoire a été large, les bleus ont pu faire le plein de confiance. Les 12 joueurs ont joués et marqués, une victoire collective.

Un chiffre à retenir lors de ses 3 premiers matchs : les français ont inscrit 98pts en moyenne / matchs.

La Pologne, sérieux adversaire avec 3 joueurs a plus de 10pts par match


Et on retrouve une nouvelle fois le même cinq majeur composé d’Heurtel – De Colo – Fournier – Diaw – Lauvergne

Les français concèdent d’entrée un 9-0, ajouté à 5 pertes de balles en 3min. Les bleus ne défendent pas, et n’arrivent pas à attaquer. Collet stoppe l’hémorragie et recentre ses joueurs qui ratent totalement leur début de match. Il aura fallu attendre 5min pour voir les deux premiers points français, inscrits par Fournier. Les bleus ne sont pas dans leur match, ils perdent chaque duel en 1vs1. A la fin des 10 premières minutes, 20 à 13, en faveur des polonais. C’est un quart-temps à oublier très vite.
Et lors de ce second quart, peu de choses changent, on compte 8 pertes de balles côté français. L’adresse dans la raquette et à l’extérieur est très en dessous. A 5min de la mi-temps, les bleus sont menés de 12pts (28-16), plus gros écart du match. La Team France n’est pas dans son match, la pression défensive n’est pas présente. Heureusement, Diaw se réveille et inscrit 5pts de suite, mais ça ne suffit pas. Les bleus ne sont pas décidés à mettre de l’impact en défense et subissent donc chaque attaque polonaise. A la pause, la France est mené 34 à 26. Les bleus ont beaucoup raté (31% de réussite aux tirs, 9 pertes de balles). Ce sont 20min à oublier pour nos français.

Réaction de Collet : « Il faut mieux défendre, il faut se passer la balle, on a trop cherché des solutions directs et individuelles, et surtout qu’on est plus de réussite »

Après la pause, on s’attend a une réactions des français. Et c’est chose faite, Fournier vole d’entrée un ballon et termine en contre-attaque pour le premier panier de la seconde mi-temps. Les bleus augmentent le tempo, ainsi que leur agressivité défensive. Mais la Pologne se met à rentrer les tirs à 3pts (4/15) et reprend 12pts d’avance après 4 tirs rentrés de suite. Heurtel bien déterminé à prendre les choses en main régale, après un gros stoppe défensif, il file seul au panier et inscrit 2 nouveaux points. Aaron Cel lui répond et fait le show à 3pts (3/5), il est déjà à 14pts dans ce match. Les bleus retombent dans leur travers défensif, et l’écart ne diminue pas, l’avantage reste pour la Pologne. Séraphin fait sa place dessous et les bleus reviennent à 5pts à 1min de la fin de ce quart. Heurtel (8pts à 4/4) et Séraphin (8pts à 3/3) mènent la troupe, la France ne compte plus qu’un petit point de retard (52-51).
Au début du 4ème quart, on assiste au « Thomas Heurel show », il inscrit 7pts de suite et ramène son équipe à 1pt. Et grâce à une interception de Heurtel et un passe de Diot, Jackson inscrit un tir à 3pts, les bleus passent devant pour la première fois du match (59-61), il reste 7min. La France lance la machine au meilleur moment de la rencontre. Le cinq Heurtel – Diot – Jackson – Diaw – Lauvergne fait le travail. Les protégés de Collet se trouvent magnifiquement bien en attaque et se mettent à défendre ensemble, ce qui leur permet de récupérer des ballons. Mais les Polonais ne lâchent pas et sont toujours dans le match, à 3min de la fin de cette rencontre, les bleus n’ont toujours qu’un point d’avance. Cela annonce une fin de match palpitante. Et l’héro de ce match Heurtel va continuer son travail en inscrivant de nouveaux points importants en toute fin de match. Il va inscrire un 3pts tueur à 45sec de la fin du match donnant 6pts d’avance à son équipe. La fin de match se terminera par de multiples lancers. La France s’impose 75-78. Merci à THOMAS HEURTEL pour sa magnifique 2ème mi-temps.

Thomas Heurtel bat son record de points en sélection qui était de 18pts en inscrivant cette après-midi 23pts à 8/8 à 2pts, 1/3 à 3pts, et 4/5 aux LF, tout cela avec 6 passes et 4 rebonds en 32min.

 

Prochain match, demain à 13h45 face à la Slovénie. C’est l’affiche de ce groupe. La Slovénie n’ayant pas perdu de match.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here