Ce week-end, la Kindarena de Rouan a reçu les 4 meilleures équipes du championnat de France de Lidl Star ligue pour le Trophée des Champions. C’était l’heure de la reprise de la compétition pour St Raphaël, Nantes, Montpellier et Paris qui défendait son titre.

Dans la première demi-finale, le PSG a montré que, cette année encore, il n’allait pas être simple de le battre. St Raphaël Var Handball en a fait les frais. Appliqué, le PSG prend rapidement les devants (7-3 à la 9ème min), pour mener à la pause 17 à 11. La seconde période est sur le même rythme, et Paris se qualifie pour la finale sur le score de 35 à 28.

Dans le second match qui opposait Nantes et Montpellier, les dix premières minutes vont montrer deux équipes aux coudes à coudes, mais Nantes accélère et prend le large (14-10 à la 20ème) pour rentrer aux vestiaires avec une avance de 2 buts. Après la pause, les forces qui ont été jetées dans la bataille vont peser sur les héraultais, et les tentatives pour revenir vont à chaque fois échouer. Le MHB revient à 2 points et Nantes accélère et reprend de l’avance. A la 47ème minute, les nantais comptent 4 buts d’avance et gèrent les sudistes pour gagner la rencontre 31 à 28 et ainsi rejoindre Paris en finale.

Dans la petite finale, Montpellier a pris le dessus sur St Raphaël. Après avoir été mal mené par les varois, les héraultais vont être recadrés par Patrice Canayer et retrouvent des couleurs. A la pause le SRVHB reste en tête avec 3 buts d’avance 16-13. Au retour des vestiaires, Michaël GUIGOU fait parler son expérience et permet aux siens de recoller au score (16-16). Les montpelliérains vont alors profiter d’un temps faible de leur adversaires pour prendre les devants et s’envoler au tableau d’affichage 26-22 à 44′, puis 34-24 à 56′. Les hommes de Joël Da SILVA ont lâché prise, et le MHB fini 3ème en s’imposant 37 à 29.

Le moment tant attendu arrive enfin, avec le choc entre le PSG Handball et Nantes. Le champion de France en titre et le vice champion vont se livrer leur première bataille de la saison. Pendant les 6 premières minutes, les deux équipes vont se neutraliser ( 4-4, 6′), mais le H va resserrer sa défense et Cyril DUMOULIN va cadenasser ses cages (22arrêts). Paris est en manque d’inspiration et encaisse un 5-0, et fait appel à Sagossen et Remilli pour stopper l’hémoragie (18-16, 30′). En seconde période, Nantes tient bon, et continu son travail de sape. Paris ne trouve pas de solution, et les nantais gèrent leur avance (27-22, 47′), le score final est sans appel, 32 à 26 et Nantes remporte le premier Trophée des Champions de son histoire.

La saison qui s’annonce à grands pas, promet, cette année encore, une intensité emplie de suspense. Et si Nantes décrochait son premier titre de Champion ? En tous cas, les violets ont clairement annoncé la couleur de leurs ambitions pour la saison 2017/2018. 

Crédit photos : LNH

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here