En panne d’inspiration et de résultats depuis la reprise du Top 14, l’ASM s’est une nouvelle fois fait surprendre en championnat avec un nouveau revers. Cette fois-ci, le coupable s’appelle le Castres Olympique, qui a fait tomber le champion en titre (29-23) :


Le début de match annonçait déjà la couleur pour les clermontois. Surpris dès la 7ème minute sur une touche, Clermont devait s’incliner sur la puissance du maul castrais. Urdapilleta transforme l’essai accordé à Jody Jenneker et donne déjà 7 points d’avance aux locaux. Les castrais continuaient leur marche en avant, et l’argentin Urdapilleta menait à la baguette ses hommes pour permettre à Maama Vaipulu d’inscrire un nouvel essai pour le C.O que l’argentin se charge de transformer (14-0, 14ème minute). Les premiers points des auvergnats étaient l’œuvre de Greig Laidlaw, qui passait une première pénalité (18ème), puis deux autres (23ème et 26ème). Benjamin Urdapilleta quant à lui continuait son show en passant deux nouvelles pénalités (29ème et 38ème) pour permettre à Castres de regagner les vestiaires avec 11 unités d’avance (20-9).

La seconde période se présentait mieux pour les hommes de Franck Azéma car Peter Betham fait parler sa puissance et permet aux clermontois de se replacer dans le match (20-16 après la transformation de Laidlaw, 45ème). Urdapilleta passe une nouvelle pénalité à la 49ème minute (23-16). Mais, une nouvelle fois, l’indiscipline clermontoise plombe leur match et Yohan Beheregaray est exclu 10 minutes pour antijeu (c’est le 9ème carton jaune reçu depuis le début de saison par les jaunards). Urdapilleta continue encore et toujours son festival. Il passe deux autres pénalités (58ème et 66ème) et porte le score à 29-16. Beheregaray, revenu dans le jeu se rachète et passe la ligne (85ème).

Cela sera néanmoins insuffisant pour arracher le point du bonus défensif. Les clermontois repartent bredouille de Castres, et devront impérativement se relancer face au Stade Toulousain le week-end prochain, s’ils ne veulent pas stagner dans le fond du classement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here