Lewis Hamilton n’est pas rassasié de records, la preuve, il en a encore battu trois ce matin à Suzuka, temple du Grand Prix du Japon qui se courra demain matin, 7h en France. 


Hamilton était le meilleur sur l’exercice du tour rapide. Personne n’a pu aller le chercher sur ce circuit de Suzuka où il a battu un premier record, celui du tour le plus rapide avec un chrono en Q3 en 1:27:319. La précédente marque date de 2006 et est enregistrée au nom de Michael Schumacher avec un meilleur temps de 1:28:954. Avec cette pole position, Hamilton a réussi la pole au moins une fois sur chaque circuits visités par la F1. Il conforte son avance au nombre de pole position en réalisant sa 71ème en carrière, devant Schumacher (68), Ayrton Senna (65) et Sebastian Vettel (49).

La Mercedes du Britannique était parfaite, fluide dans les virages rapides du premier secteur, précise dans les virages lents, les freinages parfaitement exécutés. La voiture glissait comme sur un rail.

Bottas qui n’est pas en confiance en ce moment a réussi à arracher la 2ème position mais à +0.3s de son coéquipier. Il est parti plusieurs fois à la faute dont une fois en essais libres 3 où il a endommagé sa voiture. Les temps sont durs. Il devra s’élancer de la 7ème position pour changement de boîte de vitesse qui entraîne un recul de 5 place sur la grille.

Quant à Ferrari et Vettel, lui seul pouvait espérer batailler avec Hamilton. Il n’est cependant pas parvenu a aller aussi vite. Il réalise un tour honorable mais pas suffisant pour prendre la pole position. Il est relégué à presque une demie seconde. La course sera un autre scénario. Les écuries n’ont pas pu faire de simulation de course à cause de la pluie hier. En profitant de la pénalité de Bottas, il devra prendre un meilleur départ pour espérer lutter. Chaque points comptent par décrocher le titre mais Hamilton semble très fort. La pression est maximale sur les épaule de Vettel. Raikkonen n’a pas existé. Lui aussi est parti à la faute en essais libres. Il subira un recul de cinq place également.

En dessous, la hiérarchie est fidèle à ce que l’on peut voir ces dernier temps. Les Red Bull suivent 4ème et 5ème places. Esteban Ocon est très constant et bat encore une fois Perez. Ce dernier invoquera-t-il la maladie pour justifier cette défaite ? Ocon partira 5ème avec les pénalités des deux Finlandais. Selon ses propres dires, la Force India est un « pur bonheur à piloter. Massa et Alonso complètent le top 10. Alonso devra reculer de 35 place. Nouveau moteur pour l’Espagnol.

Cette pénalité fait les affaires de Stoffel Vandoorne. Le Belge qui a réalisé le 11ème temps en Q2 partira 10ème avec le bénéfice du choix des gommes à chausser au départ. A partir de là, les points pourraient peut-être un objectif. Ce serait les seuls de McLaren-Honda à domicile pour le motoriste.

La déception est dans le camp tricolore ce samedi. Pierre Gasly a commis une faute dans sa première tentative en Q1 qui lui coûte entre cinq et six dixièmes. Aurait-il pu améliorer ? On ne le saura jamais puisque parti pour une deuxième tentative, la séance a été interrompue par un drapeau rouge. Romain Grosjean est allé taper le mur en roulant dans l’herbe à cause de fort sous-virage. Pierre Gasly n’est que 17ème mais bénéficiera de nombreuses pénalités de ses camarades Espagnols autour de lui Sainz, son coéquipier et Alonso.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here