Hamilton se rapproche du titre. Cela aurait pu être le cas si Vettel finissait au delà de la 6ème place. Il faudra cependant attendre parce que l’Allemand reste solide et prend la seconde place. 


Lewis Hamilton était le plus rapide tout le week-end, c’est en toute logique qu’il creuse son avance sur Vettel de 7 points supplémentaires. Vettel avait tout à jouer dès le départ. Peut-être le Britannique n’a-t-il pas pris tout les risques pour défendre sa position connaissant la vitesse de sa voiture ? L’Allemand a pris sa chance à deux mains en allant passer Hamilton dès le premier virage. Il aura pris la tête pour quelques tours puisque Hamilton, pas inquiet maintenait son rythme pour reprendre sa première place.

Vettel n’était pas assez rapide. Malgré ses efforts, ses chances de titre sont devenues très improbables. Un super dépassement sur Bottas en s’infiltrant entre le Finlandais et Vandoorne qui prenait un tour de retard aura été louable, mais pas suffisant. Hamilton était loin devant. Hamilton aura su contrôler la course, la Mercedes était taillée pour lui. A l’inverse de Bottas qui aura coulé sous les assauts de Raikkonen puis Verstappen parti du fond de grille à cause d’une pénalité. C’est vraiment l’occasion de souligner le travail, le talent et l’abnégation de Lewis Hamilton pour rester devant quand la W08 était plus difficile à régler. Vettel et Ferrari n’ont jamais été aussi dangereux que cette année. Avec une solidité à toute épreuve, Mercedes remporte son quatrième titre constructeur.

A l’arrière, Verstappen aura été fidèle a sa réputation. Il aura mené une charge incroyable depuis le fond de grille. Il a tenté un dépassement ultime sur Raikkonen pour la troisième place mais en coupant, les quatre roues hors de la ligne délimitant la piste dans le dernier tour, il a écopé de cinq secondes de pénalité et a été déclassé.

Ce Grand Prix, c’était l’occasion pour Sainz de faire ses débuts chez Renault. Il aura été très performant. Régulièrement devant son coéquipier lors des essais, il est l’auteur d’un superbe dépassement sur Sergio Perez dans la grande courbe à droite à la fin du circuit, le tout à l’extérieur, s’il vous plait! Il faut saluer ce tour de force. Renault marque les points de la 7ème place et repasse devant Haas au classement constructeurs. Des sommes colossales, payées par les droits télé des chaines sont en jeu pour le développement et la santé financière de l’écurie.

Enfin, Haas, pour sa course à domicile aura eu des difficultés. Romain Grosjean aura essayer de jouer les points en décalant sa stratégie mais la voiture américaine souffrait de trop de lacunes pour briller. A noter que Esteban Ocon a marqué un peu plus les esprit en tenant tête à la régulière à son coéquipier. L’équipe Force India aura vu clair dans le jeu de Perez qui voulait passer devant mais n’aura pas cédé. Solide performance d’Ocon qui n’en finit plus de confirmer toute sa maturité. Il a terminé 100% de ses courses, 26 d’affilées. Il bat le record de Max Chilton, anciennement chez Marussia.

On peut remercier Liberty Media qui change les choses en F1. Tout ce week-end, les écurie ont adopté du rose dans leur « teamwear » ou sur leurs voitures en soutien à la lutte contre le cancer du sein.

L’avant course aura aussi été animée avec une présentation des pilote scénarisée. Les pilotes ont été présentés par le légendaire Michael Buffer, le présentateur des combats de boxe aux Etats-Unis. Les pom-pom girls de l’équipe de Football d’Austin étaient présentent pour donner du peps au tableau. Extrait :

Cela se paye avec des tribunes qui se remplissent désormais et cela fait plaisir à voir. Merci à eux! Le roi du sprint, huit fois champion olympique Usain Bolt aura été de la fête en donnant le départ du tour de formation et en interviewant les pilotes sur le podium.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here