Le Roannais Basket Féminin réalise un début de saison intéressant avec trois succès en quatre matchs. L’américaine Lakin Roland, arrivée cette saison, apporte une plus-value à l’effectif roannais.

C’était l’une des interrogations du public roannais à la fin de la saison dernière, au moment où les dirigeants ont annoncé l’arrivée en NF1 d’une américaine au RBF. Les Etats-Unis et le RBF, un mariage qui a débuté magnifiquement bien avec, il y a deux ans, la saison magique d’Elle Beynon. Lakin Roland, qui évoluait en Angleterre la saison dernière, joue dans un registre encore différent. Et elle impressionne. Le public roannais a rapidement été conquis par cette joueuse aux allures de guerrière. Courageuse, l’américaine fait les efforts nécessaires et se bat sur chaque ballon, à l’image d’une équipe du RBF volontaire cette saison.

« Elle rend l’équipe plus performante »

Le collectif commence à être bien huilé et les recrues sont à la hauteur. Outre Roland, Fontani, Ilvovskaya et Baburova sont aussi décisives. Mélangées aux trois « anciennes » (Reolid, Duchez, Buchet) et aux jeunes qui ne demandent qu’à apprendre, la recette du chef Olivier Hirsch prend forme. Dans cette équipe, Lakin Roland est rapidement devenue incontournable. A la demande de son coach, Lakin a diversifié son jeu avec un gros impact dos au panier, qu’elle peut avoir grâce à sa puissance. « C’est une joueuse complète, qui a l’instinct de la scoreuse avec une très bonne vision du jeu. Elle peut rendre ses partenaires meilleurs et son équipe plus performante » analyse Olivier Hirsch.

De l’énergie à revendre pour l’américaine qui montre en ce début de saison d’excellentes dispositions. En plus de ça, elle impressionne par son impact dans le jeu, comme elle l’a montré en première mi-temps à Perpignan, le week-end dernier. Le RBF peut voir plus grand cette année, si les pépins physiques épargnent l’effectif. Avec Elle Beynon, première joueuse US du club, les Pink Ladies avaient remporté trois trophées et la montée en LF2. Bis repetita avec Lakin Roland ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here