Les hommes de Maxime Nave et Dominique Guerrini ont de nouveau dû s’incliner ce samedi soir à Ambérieux (33-25). Bien que présente dans l’Ain avec un effectif réduit, l’équipe roannaise aura mis du coeur à l’ouvrage mais la loi du sport en a décidé autrement dans un championnat de Pré Nationale très relevé…


Roanne-Riorges débutait son match en subissant de plein fouet l’euphorie adverse et se voit déjà rapidement distancé (07-02, 8e). Mais grâce à un effort collectif concrétisé par Darren-Brard Mepeou, les ligériens recollaient peu après le quart d’heure de jeu (11-09, 19e). Seulement, Ambérieux revenait tambour battant après un temps mort et reprenait 5 buts d’avance au moment de rentrer aux vestiaires (17-12, 30e).

En seconde mi-temps, le 4-0 encaissé d’entrée de jeu va éteindre petit à petit les espoirs roannais (21-12, 34e) et même si le jeune Yanis Vendel portait ses troupes dans la bataille (6 buts), l’écart se creusait dans le sillage de Tristan Leost (9 buts), meilleur buteur ambarrois (28-19, 50e). Même si Jean Villard réduisait l’amende dans les dernières minutes de la partie, l’addition restait très lourde au buzzer final (33-25, 60e).

Les conséquences de ce match sont diamétralement opposées pour les deux formations. En effet, Ambérieux réalise une belle opération comptable pour se rassurer en se replaçant à la 7e place du championnat avec 8 points. Les Roannais, quant à eux, restent bons derniers avec 4 petits points et courent toujours après les points d’un premier succès. Peut-être samedi prochain ? On l’espère en tout cas. Roanne-Riorges recevra le Handball Club de Lyon à 20 h 45.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here