Pour le dernier match de cette 6ème journée, Chambéry recevait le PSG Handball.

Le Chambéry Savoie Mont blanc Handball recevait dans sa salle du Phare, le PSG Handball. Second au classement avant la rencontre, les parisiens se devaient de gagner cette rencontre, tandis que Chambéry est toujours à la recherche de ses premiers points en championnat. Pendant les premières minutes de la rencontre, les deux équipes se rendent coups pour coups (11-11 à 22′). Mais le show Omeyer commence, et grâce à ses arrêts, Paris inscrit un 5-1 aux locaux, Chambéry tente de résister. A la pause, Paris rentre aux vestiaires avec une avance de 4 buts (12-16). Dès la reprise, les Champions de France 2016-2017, reprennent leur marche en avant, Nikola Karabatic est à la baguette (8 buts). La team Chambé est à la peine, le manque de rotations se fait ressentir. Queido Traorè sera le meilleur chambérien avec 8 buts, mais cela n’aura pas suffit à créer l’exploit que tout le monde espérait. Score final 24 à 32, le PSG prend seul la première place du championnat avec 1 point d’avance sur Montpellier. Chambéry aura montré un beau visage lors de la première mi-temps, mais cela n’aura pas suffit à engranger des points.

Dimanche, c’est le retour de la Coupe de la Ligue, avec la réception de Istres, il faudra gagner ce 1/8ème de final pour augmenter le capital confiance de l’équipe.

Réactions de match:

Julien MEYER: « En première, c’est assez positif, en deuxième période c’est sur le physique où on est en dessous, on retombe dans nos travers et on n’a plus la tête froide, et on arrive plus à coller au score. Ça reste paris, et tirer des conclusions sur un match comme ça, c’est compliqué. On peut en tirer qu’il y a du mieux et que l’on avance dans notre processus. Assez satisfait de l’engagement de ce soir, mais quand on voit l’évolution du score , il y a un peu moins d’envie sur la fin. Il faut garder le moral, se satisfaire de peu pour garder le cap, car la saison est longue. Après Istres, on va avoir une petite pause, et après, il faudra être là quand il faudra. »

Alexandre TRITTA: » Il faut garder le moral, regarder ce que l’on a fait derrière, et continuer à bosser pour avancer. Il y a du mieux, du positif , et on va continuer là dessus.On va profiter de la trêve internationale, pour continuer à bosser pour revenir pour Nantes avec plus de certitudes. »

Queido TRAORE :  « C’est sûr que les Parisiens sont monstrueux, physiquement ils sont énormes. On a essayé de mettre en place une stratégie de défense haute et étagée afin d’être agressifs. Après on manque de gaz, on retombe dans nos travers avec des échecs aux tirs et ça nous coûte cher surtout dans les 10 dernières minutes de la première mi-temps. Ils ont réussi à nous décrocher au score avec 4-5 buts d’avance. En deuxième, on essaie de revenir malgré tout mais on n’a pas la même profondeur de banc que Paris, on s’appuie sur les mêmes joueurs. Quentin était blessé au poste d’arrière gauche, Romain et Niko se retrouvent seuls puisque Sandro revient de blessure et n’est pas totalement à 100%. Le but était de ne pas prendre 10 buts, on essaie de les accrocher mais je pense que physiquement on n’a pas réussi à tenir, on manquait de jeu dans les jambes. On a pris ça comme un match de travail, le moral était là, on tente de mettre des choses en place, notamment peaufiner deux ou trois choses dans notre projet de jeu. »

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here