Après avoir mené toutes les séances d’essais libres de ce week-end, Lewis Hamilton en a fait de même ce samedi lors des qualifications lui permettant de signer une nouvelle pôle position de sa carrière.


 

Ce Grand Prix des Etats-Unis est une première échéance pour Lewis Hamilton qui, à l’issue de ce week-end peut devenir quadruple champion du monde de Formule 1 rejoignant ainsi Alain Prost au palmarès et son rival direct pour le titre 2017 : Sébastian Vettel.

Un rival qui s’élancera dimanche à 21 heures ( heure française ) sur la première ligne aux côtés de Lewis Hamilton. Relégué à 0.239 secondes, Sébastian Vettel n’aura pas d’autres choix de s’emparer de la tête dès le début de la course et espérer un miracle. Tâche d’autant plus compliquée puisque Valtteri Bottas l’équipier d’Hamilton à signé le 3ème temps et qui pourrai bien avoir un rôle de garde du corps du britannique.

 

Derrière ses trois hommes nous retrouvons Daniel Ricciardo et Kimi Raikkonen qui ont tout les deux signés un temps identique de 1.33’577. Un podium sui sera très serré puisque Bottas a devancé la Red-Bull et la Ferrari de seulement 9 millièmes de seconde… 9 petits millèmes de secondes mais relégué à 0.4 secondes du Poleman.. Sera t-il suffisant à ses hommes pour aller jouer la gagne en course ou s’intercaler entre Vettel et Hamilton pour faire durer le suspens?

 

Le français Esteban Ocon n’arrête pas de se fait remarquer en terminant notamment au septième rang de ses qualifications devant un Carlos Sainz impressionnant. En effet le jeune pilote espagnol découvre la Renault ce week-end prenant ainsi le baquet du britannique Jolyon Palmer. Fernando Alonso (fraîchement prolongé chez McLaren qui sera motorisée par Renault l’année prochaine) a signé le neuvième temps devant la Force India de Sergio Pérez.

Le second pilote français Romain Grosjean s’élancera 12ème pour le Grand Prix à domicile de son équipe. Un petit nouveau à fait son apparition ce week-end aux Etats-Unis, c’est le Néo-Zélandais Brendon Hartley. En remplacement de Pierre Gasly, retenu par la Super Formula ce week-end à Suzuka, le Français jouait le titre mais les courses n’auront finalement lieu aux dépends de Pierre Gasly qui échoue à 0.5 points du titre..

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here