Après quasiment sept mois d’indisponibilité, Tony Parker a enfin fait son grand retour sur les parquets de NBA. Le plus grand basketteur français de l’Histoire n’a pas manqué son début de saison avec un résultat positif et des sensations retrouvées. Prometteur pour la suite.

Les fans français de basket attendaient ce moment avec impatience. Il est arrivé dans la nuit du 27 au 28 novembre. Tony Parker a enfin pu débuter sa saison à l’occasion du derby texan entre San Antonio et Dallas.

Le meneur français aura pris le temps de bien se reconstruire après une blessure extrêmement douloureuse pour lui (rupture du tendon du quadriceps gauche). Cet énorme coup dur intervenu en fin de saison dernière l’aura éloigné des parquets pendant une période de sept mois.

TP a confié après le match avoir « failli verser sa larme » à l’issue de ce retour. « C’est beaucoup d’émotions, a-t-il confié après coup. Je suis toujours émerveillé par l’amour des fans des Spurs ».

Tony Parker aura finalement apporté une bonne contribution puisqu’en seulement 14 minutes de temps de jeu, il s’est permis de signer une honorable ligne de statistiques de 6 points, 4 passes décisives et aucun ballon perdu.

L’expérience de Parker

Les Spurs se sont finalement imposés face aux Mavericks (115-108) et pointent en 3ème place du classement de la conférence Ouest (13v – 7d). Des résultats d’autant plus flatteurs qu’en plus d’avoir été privés de leur meneur, l’équipe de Greg Popovich a également dû composer avec l’absence de leur superstar Kawhi Leonard. Ce dernier devrait d’ailleurs également faire son retour d’ici 2 à 3 semaines.

En attendant, les Spurs pourront profiter de l’apport et de l’expérience de Parker pour continuer d’aligner les bonnes performances. Il faudra toutefois le ménager à un poste particulièrement exposé aux blessures et aux coups durs, notamment à un âge avancé.

Mais si à 35 ans le meneur des Spurs ne possède plus ses jambes d’antan, il compense largement avec son expérience et sa science du jeu. Son palmarès (4 bagues de champion, MVP des Finales et 6 fois All-Star) ferait pâlir d’envie 99,9% des joueurs actuels de la grande ligue. Son leadership sur le terrain et dans le vestiaire n’est plus à démontrer.

Tony Parker est sans aucune contestation possible un futur Hall of Famer et son coach Greg Popovich sait qu’il aura besoin de lui pour tenter d’aller chercher un nouveau titre. Et une chose est sûre : un compétiteur ne meurt jamais. Tony Parker est bien de retour, pour notre plus grand plaisir !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here