Dans trois jours, le coup d’envoi de la finale de la Coupe Davis va être donné. Alors que la France est en pleine préparation, Noah hésite encore sur sa sélection. Aujourd’hui, il est temps de se focaliser sur les adversaires, à savoir l’équipe Belge de Johan Van Herck.


Déjà finaliste en 2015, la Belgique avait dû s’incliner contre la Grande-Bretagne. Cette année, la nation revient encore plus forte et après avoir vaincu l’Australie en demi-finale, voilà les Belges prêt à prendre leur revanche.

N’ayant jamais remporté la compétition, la Belgique compte bien mettre son nom sur la coupe. Pour se faire, l’équipe de Johan Van Herck pourra compter sur son atout principal : David Goffin. En effet, finaliste au Masters, David Goffin réalise la meilleure saison de sa carrière et se retrouve dans une très grande forme. Impressionnant pendant l’automne avec deux titres sur la tournée Asiatique (Shenzen et Tokyo), le jeune Belge s’est construit un nouveau statut. Déjà leader de son équipe, le voilà désormais top 10 puisqu’il occupe la 7ème place mondiale actuellement. Il peut même se venter de s’être offert le scalp de Djokovic, Nadal et Federer en 2017. Pour sa nation, cette saison, il n’a jamais concédé la défaite et réalise donc un sans fautes en Coupe Davis. Malgré tout ça, Goffin a montré quelques douleurs au genou pendant le Masters à Londres et après avoir effectué un tournoi monumental, le Belge a dû puiser dans ses derniers retranchements. Néanmoins, avec une semaine de récupération, espérons que le récent finaliste de Londres puisse être à 100% de ses capacités.

Deuxième homme fort de la nation Belge, c’est Steve Darcis. Actuellement 76ème à l’ATP, le Belge est une valeur sûre de son équipe qui dépense son énergie sans compter. Ayant un ratio de 22 victoires pour 9 défaites en simple, Darcis est un énorme obstacle. Cette saison, il a gagné tous ses match à l’exception d’un seul, sa défaite contre Kyrgios en 5 sets en demi-finale. Ayant battu Alexander Zverev au premier tour, il est évident qu’il ne faut pas prendre à la légère l’homme qui a vaincu Nadal au premier tour de Wimbledon en 2013. Déterminé comme jamais, Steve Darcis ne pense qu’a la victoire et à la coupe… même dans son sommeil.

L’équipe Belge se complète par Ruben Bemelmans (118e), récent demi-finaliste du tournoi de Anvers et par Arthur De Greef (181e). Bien que l’équipe devrait se baser sur Goffin et Darcis, Bemelmans et De Greef représentent une option non négligeable, notamment pour le double. A Johan Van Herck de faire ses choix.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here