Ce week-end, l’équipe de France de tennis a connu un moment unique. Attendu au tournant, cette génération a enfin connu la gloire. Après avoir éliminé le Japon, la Grande-Bretagne et la Serbie, les Bleus ont fait de la Belgique leur victime du week-end.


La campagne 2017 de coupe Davis n’a jamais été de tout repos pour les joueurs de l’équipe de France. Bien qu’ayant connu des affrontements allégés, les Bleus ont du gérer toute la pression qui était sur leurs épaules. Souvent critiquée ou jugée depuis quelques années, cette équipe de France peut enfin être soulagée… La coupe Davis est dans la poche grâce à une équipe hyper soudée.

Avant de débuter un week-end très important, beaucoup de questions fusent. Les choix de Yannick Noah ne sont toujours pas connus et quelques inquiétudes se mêlent à la fête… La blessure de Pierre-Hugues Herbert à Londres a fait peur, doublette incontournable de l’équipe de France cette saison, Mahut et Herbert se voient fragiliser au pire des moments. Un autre facteur vient inquiéter l’équipe de France, mais celui-ci est par rapport aux adversaires. Le talent de David Goffin n’a jamais été remis en cause mais une semaine avant cette finale décisive, le Belge s’invite en finale du Masters en battant Nadal et Federer pendant le tournoi. Au top de sa forme, Goffin est en état de grâce et n’a jamais aussi bien joué qu’en ce mois de novembre. Alors que la rencontre s’annonçait « facile », voilà que quelques ingrédient viennent pimenter le tout.

JEUDI 23 NOVEMBRE

C’est l’heure. C’est ce jeudi que Yannick va annoncer sa sélection. Nous allons enfin connaître les joueurs qui vont avoir le privilège de participer à l’événement. Ayant décidé de prendre tout son temps pour dévoiler les joueurs, Yannick Noah avaient quelques surprises dans sa manche. En effet, stupeur au moment d’annoncer l’équipe… Le capitaine Français a décidé de s’appuyer sur trois joueurs de simple au cas où un pépin surviendrait. La doublette de double légendaire Mahut/Herbert doit être coupée pour laisser la place à Richard Gasquet. Mais qui l’accompagnera? Blessé au dos, personne ne l’attendait là mais c’est bien Pierre-Hugues Herbert qui sera de la fête. Ce choix est évidemment un coup dur pour Nicolas Mahut qui s’est toujours montré exemplaire sous le maillot bleu… Mais aujourd’hui pour le bien du groupe, « Nico » doit céder sa place. Même sentence pour son ami Julien Benneteau, qui quelques jours après son parcours homérique de Bercy avait l’espoir de participer. « Bennet » et Mahut acceptent la décision mais quand la cloche sonne le début du combat, l’émotion est difficile à contenir.

VENDREDI 24 NOVEMBRE

On y est ! C’est le grand jour ! Le début de la finale va avoir lieu et c’est Lucas Pouille côté Français qui va devoir se mesurer à David Goffin. N’ayant jamais perdu face au Belge, tous les espoirs sont permis pour le tricolore malgré la forme ubuesque de septième joueur mondial. Toutefois, au moment du match, le finaliste de Londres a prouvé toutes ses qualités de joueur. Intraitable, Goffin s’impose et la Belgique prend le premier point du week-end. La France se retrouve donc menée et doit maintenant faire confiance à son numéro un. En équipe de France depuis 10 ans, Jo-Wilfried Tsonga va faire parler le métier pour le second match contre Steve Darcis. Au terme d’une partie extrêmement solide Tsonga remet les deux équipes à égalité.

SAMEDI 25 NOVEMBRE

Samedi, le jour du double. Moment clé de la rencontre, le double est toujours un point crucial dans une rencontre de coupe Davis. Bien qu’il y ait eu des interrogations, c’est bel et bien Richard Gasquet et Pierre-Hugues Herbert qui vont se présenter sur le court de Lille. Contre la paire Bemelmans/De Loore, les Français vont paraître brouillon… Au final, cette association inédite se voit être gagnante. Dans la difficulté, dans la douleur, les deux joueurs se sont battus avec le cœur pour offrir à la France un point d’une importance CAPITALE !

DIMANCHE 26 NOVEMBRE

Le jour de gloire est arrivé ! C’est maintenant ! Après des années de débats, d’interrogations, de jugements, de joies, de peurs, d’espoirs mais aussi de déceptions, l’équipe de France de Coupe Davis va pouvoir écrire sa propre histoire. Cette génération dorée va enfin connaître le succès qu’elle mérite. Ceux que l’on a surnommé « Les quatre mousquetaires » (Simon, Gasquet, Tsonga et Monfils) vont pouvoir inscrire leur nom dans l’histoire du tennis Français. Néanmoins, deux d’entre eux ne jouent pas la finale mais cela n’enlève rien au travail qu’ils ont fait pendant des années sous le maillot bleu. Jo-Wilfried Tsonga va avoir l’occasion en premier d’offrir le sacre à la France mais face à un David Goffin monumental, le Français ne pourra rien faire. Le Belge est le meilleur joueur de cette finale et il le prouve.

Alors, le destin est entre les mains de Lucas Pouille. A 23 ans, il va jouer un cinquième match décisif sous la pression d’un pays entier. Il doit effacer les démons du passé mais a t-il les épaules pour ça? La réponse est OUI ! Opposé à un Steve Darcis diminué, le Français va tout de même réaliser ce qu’on peut appeler un match parfait. Pouille n’a jamais faibli, il a toujours été agressif et a joué tous les points à fond. Dans le coeur et dans les yeux, Lucas Pouille a su rendre à une nation ce dont elle avait besoin. Le duel n’était pas simple, certes Darcis était blessé mais lui aussi jouait ce match à fond et on ne l’appelle pas « Monsieur Coupe Davis » pour rien.. Néanmoins, peut être qu’à 100% de ses capacités, le match de Darcis aurait été tout autre…

Le week-end n’était pas simple, mais les Français ont géré ça à la perfection. Le post-victoire fût surement assez mouvementé. Sans voix le lendemain sur les plateaux télé de différentes chaînes, nos bleus ont montré qu’ils avaient fêté ça dignement et qu’ils étaient fier de ce qu’ils avaient réalisé et cela est compréhensible.

La France n’avait peut-être pas le meilleur joueur mais elle avait sans aucun doute la meilleure équipe et à la fin cela fait la différence. Après des années d’effort, le titre est plus que mérité… BRAVO LES BLEUS !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here