Rideau sur le championnat du monde 2017 de formule 1. Mercedes termine la saison sur un doublé. Les Ferrari ont beaucoup plus souffert. 


Valtteri Bottas a signé sa quatrième pole position hier. C’est la preuve qu’il est rapide. C’est sa capacité à se battre en course et a aller chercher chercher les quelques dixièmes qui permettent d’aller chercher les positions à l’avant, sa capacité à entretenir ses pneus pour pousser un ou deux tours quand ses plus proches rivaux ravitaillent qui lui auront faits défaut pour aller décrocher des résultats bien meilleurs. Aujourd’hui, il a su contrôler le rythme en tête pour ne pas être menacé par Hamilton ou Vettel. Il a été bien aidé par son stand qui a appelé Hamilton aux stands quand ce dernier augmentait son rythme pour conforter son avance et se mettre à l’abris.

Si les Mercedes se sont portées en pointe, les Ferrari ont d’avantage souffert en course. Cela démontre que du travail reste à faire pour redevenir les meilleures. Vettel complète le podium mais avec 20 secondes de retard sur Bottas. C’est une moins bonne performance qu’a Spa qui était un circuit typé Mercedes par exemple. Mercedes se démarque par une grande constance, là ou Ferrari a eu du très bon et du moins bon, comme c’était le cas sur la tournée asiatique où Vettel a enchainé deux abandons et des problèmes de fiabilité qui lui ont fait partir dernier en Malaisie. Cela leur a couté des points cruciaux. La barre est très haute, mais c’est à ce prix que Ferrari pourra devenir un rude concurrent à Mercedes. L’hiver sera très important pour développer une excellente nouvelle voiture.

Ce Grand Prix d’Abu Dhabi marque aussi l’éclosion d’un prodige, Esteban Ocon. Sur 20 week-end de courses, le Normand aura connu dix-neuf arrivées dont 18 dans les points. Seul Hamilton a fait mieux en parcourant 100% des tours de la saison 2017 avec 20 arrivées dans les points. Pas étonnant! La saison  sera peut-être encore plus difficile parce que Renault et McLaren devraient progresser.

Et Abu Dhabi, c’est officiellement, les au revoir de Felipe Massa à la F1. Le Brésilien a été fidèle à lui-même en allant chercher un dernier point en terminant 10ème quant son jeune coéquipier, Lance Stroll a sombré dans les profondeurs du classement. Il n’a pas réussi à préserver ses pneus. Merci a lui pour cette exceptionnelle carrière.

Enfin, avec un changement de propriétaires, la F1 s’est parée d’un nouveau look. Voici le logo présenté sur le podium après la remise des trophées. Vous aimez ?

Allez! 120 jours au calendrier avant le 26 mars 2018. On compte les jours.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here