Le Club des Hockeyeurs Roannais recevait hier les Lynx de Valence pour le compte de la 8ème journée de Division 2 de Hockey. 


Les Foxs seront mis en difficulté dès l’entame de match, Valence ouvre le score dès la 5ème minute de jeu Yohann Dannerolle (en supériorité – assisté de Pierre-Louis Appaix et Eliot Ardouin). Les Renards vont se montrer plein d’envie pour revenir au score, mais la solide défense dromoise restera inviolée durant ce premier tiers.

Dans le second tiers, les Renards vont revenir avec autant d’envie mais vont se montrer plus efficace. En deux minutes, le jeune canadien Brayden Wood va inscrire un doublé (le premier en supériorité assisté de Jean-Christophe Houde et Romain Bonnefond – le second assisté de Jean-Christophe Houde). Les Roannais vont se montrer très prolifique dans les phases de Power Play (supériorité numérique) puisque Vladislavs Leschov va en profiter à la 35ème pour inscrire le troisième but (assisté de William Lamothe et Dominik Kysilka).

Au troisième tiers, Roanne va littéralement camper dans la zone bleue des Lynx. Vladislav Leschov, encore lui, va y aller lui aussi de son doublé après seulement 12 secondes de jeu (assisté par les deux compères canadiens Frédéric Lemay Begin et Jean-Christophe Houde). Le capitaine roannais, Alexandre Monnier, va lui aussi inscrire un but, celui-ci aura lieu à la 42ème minute avec l’aide de Mathieu Touveron et Jean Cazaubon. Les Roannais inscriront par la suite deux nouveaux buts par l’intermédiaire de Frederic Figon Gage (Frédéric Lemay Begin) et Frédéric Lemay Begin (Vladislavs Leschov, Thomas Ravanel). Valence réduira entre temps la marque via Alexis Pelisse (en supériorité) mais cela restera anecdotique.

  • Q1 : 0-1
  • Q2 : 3-0
  • Q3 : 4-1

Roanne décroche donc 3 points extrêmement importants pour la suite de la saison. Les Renards sont actuellement 8ème (sur 10) avec 8 points, seulement un d’avance sur le premier relégable Vaujany. Cependant, Roanne affrontera Limoges samedi prochain, qui, eux aussi comptent 8 points. Ce match s’annonce donc d’ores et déjà palpitant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here