Alors que nous sommes au tiers de la saison, ParlonsSports est allé à la rencontre du Président du Loire Nord Tennis de Table. Dans un entretien sans concession, Philippe Ducrozet revient sur le bon et le moins bon de ce début de d’année tumultueux…

ParlonsSports : Bonjour Monsieur Ducrozet, tout d’abord, quel est votre ressenti sur ce début de saison? Sur l’adaptation des joueurs qui découvrent la Pro A ? 

Philippe Ducrozet : « Aujourd’hui, on est dans le dur, on savait que cette saison serait compliquée. En ayant de loin, le plus petit budget du championnat, nous étions prévenus. Par voie de conséquence, en terme de classement mondial, on a le plus petit effectif, soyons objectifs, appelons un chat un chat. De ce fait, on a dû faire des paris. Nos 4 joueurs sont agréables, le groupe vit bien mais ils sont un peu en difficulté, particulièrement BAI He. On attendait de lui qu’il se mût en leader, aux vues de ses performances de début de saison il est très clairement en difficulté.

A contrario, Enzo (Anglès) constitue la bonne surprise même si c’est plus facile à domicile qu’à l’extérieur ; le public le porte vraiment.

Yaroslav revient bien, il avait bien joué à Rouen et a confirmé puisqu’il a gagné son premier match de Pro A ce mardi.

Enfin Sun, qui est, sans doute, promis à un grand avenir éprouve beaucoup de mal à s’adapter à la Pro A et c’est pour l’instant difficile. J’espère qu’il nous réservera quelques bonnes surprises ! On croit assez en son potentiel. »

 

PS : Vous n’avez pas eu un calendrier facile en ce début de saison, vous avez dû affronter 4,5 équipes qui jouaient les places européennes, Istres représentait le premier match couperet. Qu’est ce qui ressort de ce match ? 

PD : Alors oui, effectivement on savait ce match important. Même si on savait LI Ping intouchable, on espérait qu’Enzo fasse 2 pour aller batailler au 5ème match et accrocher une première victoire, malheureusement cela ne s’est pas passé comme prévu…

PS : Comment vous imaginez la suite de la saison ?

PD : Aujourd’hui, on est en grand danger, le message que je fais passer aux joueurs, au staff, au club et à nos partenaires, c’est que nous sommes le petit poucet de cette ligue. Cela ne serait pas un déshonneur de descendre. L’année dernière on s’en sort à la dernière journée, alors certes, nous ne le souhaitons pas parce que c’est beau la ProA mais relativisons. Au départ, l’objectif était la Pro B. Les circonstances, la chance et les bons recrutements ont fait que nous nous sommes retrouvés en première division, bien évidemment, on veut et espère réaliser de nouveau cet exploit. Cependant, Pour être clair, si on ne fait pas un résultat contre Villeneuve, ca va devenir très compliqué.

PS : Enfin, Président, un petit mot sur les autres équipes du club ?

PD : Hormis l’équipe 1, l’équipe 2, promue en N1 l’année passée, va sans doute se maintenir pour la première phase avec 2 jeunes joueurs Nolan Givone et Antoine Tissandier qui sont des espoirs du tennis de table français donc c’est intéressant de les intégrer à ce niveau-là. D’autre part, le reste du club marche fort ! Les 8 équipes se portent vraiment très bien malgré la difficile saison de l’équipe 1. C’est, pour moi, une immense fierté !

PARTAGER
Article précédentAndrézieux prend un point à Epinal
Article suivantMemphis prodigue
Chers lecteurs(rices), le minot de la bande puisque j'ai 18 ans. Je suis en deuxième année de licence européenne de Sciences po à ESPOL. Au niveau sportif, j'ai remporté les jeux européens paralympiques de la jeunesse 2015 en tennis de table. Véritable amoureux du sport, j'écris ici pour vous et me faire plaisir. En vous souhaitant une longue et belle vie sportive, ;). A bientôt !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here