Les joueurs de l’Olympique Lyonnais se sont largement imposés 5 buts à 0 ce dimanche après-midi sur la pelouse de l’Allianz Riviera de Nice. Privée de Nabil Fekir, malade, et de Bertrand Traoré (blessé en Europa League jeudi soir), l’attaque lyonnaise a tout de même fait exploser la défense des Aiglons.


 

Les Lyonnais plient le match dès la première période. Remaniée à cause des absents (Fekir, Traoré, Morel) l’équipe des Gones a fière allure. Le trio d’attaque Memphis, Mariano, Cornet se distingue dès la 5e minute de jeu. Maxwell Cornet déborde côté droit et adresse une superbe passe de l’extérieur du pied gauche pour Memphis. Ce dernier reprend en une touche et trompe le portier niçois une première fois (0-1, 5e). Le passeur se mue ensuite en buteur pour l’Olympique Lyonnais. Quelques minutes plus tard c’est Tete qui déborde côté droit et centre en retrait pour Cornet. L’international ivoirien élimine Marlon d’un passement de jambe inspiré avant de tromper Benitez et de doubler la mise pour les siens (0-2, 20e).

Moins de dix minute plus tard les Lyonnais enfoncent le clou. Après une bonne récupération de Tousart, Aouar lance Mariano en profondeur. Ce dernier n’a aucun mal à glisser le ballon dans le but niçois et inscrit là son dixième but en championnat (0-3, 27e). Auteur d’une superbe prestation cette après-midi, Memphis s’offre un doublé quelques minutes avant la fin de la première période. Après une action en soliste de Mariano, le Néerlandais voit le ballon lui arriver et place une belle frappe croisée qui trompe une nouvelle fois Benitez (0-4, 38e). 

Lyon a géré, Nice a craqué

Les joueurs de Bruno Génésio entament la deuxième mi-temps en menant 4 buts à 0. Sans trop se livrer, les Lyonnais ont géré cette seconde période. Jamais inquiétés, les Gones sont même allés inscrire un cinquième but. Entré dix minutes plus tôt, Maolida est parfaitement lancé en profondeur par Ndombele. Il fait parler sa vitesse pour se défaire du marquage de Tameze avant de tromper le portier niçois (0-5, 78e). Ce but permet à l’Olympique Lyonnais de s’emparer de la deuxième place du championnat, à la différence de but, au détriment de Monaco avant le match de ce soir (As Monaco – Paris SG, 21h). Coupable d’un pied haut en première période puis d’un tacle dangereux sur Ndombele, Marlon s’est fait expulsé à 20 minutes de la fin du match.

Les Lyonnais ont parfaitement su s’adapter aux absents du jour. Le trio d’attaque et celui du milieu ont largement pris le dessus sur leurs adversaires directs, rendant le match plus facile pour les Gones. Si Memphis confirme de plus en plus le talent qu’on lui accorde, Aouar semble lui aussi s’imposer naturellement dans le 11 lyonnais.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here