L’absence de Olga Maznichenko pèse sur le collectif montbrisonnais… Hier soir, la troupe à Corinne Benintendi se déplaçait à Toulouse et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce fut compliqué…

D’entrée de jeu, les filles du TMB ont imposé leur rythme tant offensif que défensif et le manque d’agressivité des ligériennes les a laissé à seulement 6 points à la fin du premier quart de temps. Avant de rentrer aux vestiaires, nos vertes et blanches n’ont pas eu le sursaut d’orgueil que nous espérions ; toujours peu d’agressivité en attaque comme en défense et le score la mi-temps qui reflète tout à fait la tournure de cette première période : 54-22.

Il paraissait alors compliqué de remonter un tel écart en 20 minutes mais l’équipe avait à cœur de réaliser une deuxième période plus correct que la première. Et en effet, le passage au vestiaire leur a fait du bien puisqu’elles ont eu une bonne réaction en deuxième mi-temps. Malheureusement, même si le BCMF reste avec les Toulousaines en seconde mi-temps (34-33), l’écart des vingt premières minutes fut fatal.

Le trio Carlier – Cabaton – Prugnières, ex-pensionnaires de Montbrison, l’emporte avec la manière : 88-55.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here