La jeune Roannaise reprenait du service cet après-midi en Auvergne à l’occasion du 60e cross de Volvic. Anaïs Dachet était engagée dans la course élite femmes pour commencer sa préparation. Un parcours de 4 860 mètres sur les hauteurs auvergnates qui lui a plutôt bien réussi puisqu’elle termine 11e de la course en 19’40 et se classe 2e espoir féminine. Un résultat plus qu’encourageant à 10 jours des championnats de France universitaires !


LES RÉSULTATS

La 60e édition du cross de Volvic, plus vieux cross de France, est remportée chez les élites femmes par l’éthiopienne Chengen Sofiya Shemsu en 16’30…

Quelques questions à Anaïs…

Anaïs Dachet (dossard 24) repart sur d’excellentes bases…

Parlons Sports : Quelles ont été tes sensations aujourd’hui alors que ta saison ne fait que débuter ?

Anaïs Dachet : De très bonnes sensations pour un début de saison, notamment dans cette nouvelle catégorie pour moi.

PS : Si tu devais retenir une chose de ce fabuleux cross de Volvic ça serait quoi ?

AD : Pour moi Volvic représente beaucoup puisque c’est ma terre natale et puis ce cross est vraiment top. Il y a une super ambiance et un parcours très appréciable pour un cross de préparation.

PS : Que vises-tu aux Championnats de France universitaires dans 10 jours ?

AD : Aux championnats de France universitaires, j’avoue que je ne sais pas du tout à quoi m’attendre… Je ne sais pas encore combien d’engagées il y a ni la distance donc comme on dit « qui vivra verra » !

PS : Quels sont tes objectifs cette saison ?

AD : Pour cette saison je vais tout d’abord me concentrer sur les cross en espérant aller aux Championnats de France dans la catégorie espoir sur le cross long et puis ensuite je continuerai avec la course de montagne pour la saison estivale. La course de montagne est une discipline encore peu connue mais j’espère que cela va le devenir car c’est vraiment trop chouette ! Une nouvelle aventure en Equipe de France est forcément dans un coin de ma tête parce que quand on goûte aux sélections internationales on en redemanderai bien tous les jours ! Mais je sais qu’en espoir cela va être très compliqué du fait qu’il n’y a aucune dissociation avec les seniors et on sait tous qu’elles ont plus d’expérience, de capacités… Alors j’espère un jour reporter les couleurs françaises mais avant on va prendre du plaisir, se donner à fond (comme d’habitude) et puis on verra où cela nous mène… L’avenir nous le dira !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here