Petit retour en humour sur la cascade de blessés qui s’abat sur Clermont.

Non, Abou Diaby, Yoann Gourcuff ou encore Javier Pastore ne jouent pas à l’ASM Clermont et pourtant… c’est bien une hécatombe de blessures qui touche les Clermontois depuis le début de la saison. Si les footballeurs se blessent régulièrement, il faut dire que les Jaunards n’ont pas eu de chance non plus en cette première partie de championnat. Particulièrement à la charnière où seul Morgan Parra a échappé aux pépins physiques. Le coach Franck Azéma a dû faire appel au jeune demi-de-mêlée italien Charly Trussardi (20 ans) qui jouait en équipe réserve jusque-là. Même le joker médical Luke McAlister s’est lui aussi blessé contre Agen lors de la dernière journée… On vous présente donc cette belle famille de blessés :

Dans la famille casse-cou, je demande…

  • le Gitan (Camille Lopez) : Blessé face aux Northampton Saints, les Anglais n’ont pas dû apprécier les chevauchées de l’ouvreur clermontois dans leur défense. Ils ont peut-être dû le prendre pour un Irlandais avec sa barbe rousse. Ah ces Anglais ! Ils voient leurs ennemis partout. Attention toutefois de ne pas voir la bande des Lopez débarquer à Londres…
  • le P’tit jeune (Charlie Cassang) : Le demi de mêlée de l’ASM souffre d’une rupture des ligaments croisés du genou contractée face au Stade de Français, le 23 octobre dernier. Mais après tout, pas étonnant de se rompre un ligament quand on s’appelle Cassang…
  • le Géorgien (Davit Zirakashvili) : Le pilier droit est blessé au pectoral depuis une mêlée écroulée contre Montpellier, le 5 novembre dernier. Davit a semble t-il trop forcé au développé-couché.
  • le Déserteur (Noa Nakaitaci) : Blessé à un genou depuis avril dernier et toujours indisponible, l’ailier international français s’est engagé pour 3 saisons au LOU à partir de la saison prochaine. Fâché avec le staff médical ?
  • le Géant (Camille Gérondeau) : Selon non informations, le deuxième-ligne (1m94) n’a pas pu passer la porte qui le conduisait à la table d’opération. Trop petite.
  • le Scottish (Craig Laidlaw) : Officiellement, le demi de mêlée clermontois souffre d’une fracture au niveau du péroné. Mais en coulisse, tout le monde sait qu’il s’économise pour remporter le Tournoi avec l’Écosse, histoire de chambrer les coéquipiers clermontois. Malin ces écossais !
  • l’Incompris (Loni Uhila) : Sa blessure est aussi inexplicable que la prononciation de son nom.
  • le Mirage (Mickaël Simutoga) : 7 minutes face à Bordeaux cette saison et puis… plus rien ! Les supporters se seraient crus dans le désert du Sahara l’espace d’un instant.
  • le faux Argentin (Patricio Fernandez) : Grâce à son patronyme, l’ouvreur clermontois a cru pouvoir se faire passer pour un joueur des « Pumas ». Résultat : luxation de la rotule du genou gauche et deux mois d’arrêt. Fallait pas mentir !
  • l’Inconnu (Alexandre Nicoue) : Not found (Error 404)
  • le Retardataire (Arthur Iturria) : Opéré à l’épaule en juin, le deuxième ligne de l’ASM ne reprendra la compétition qu’en 2018. C’est ce qui s’appelle avoir loupé son train.
  • le Joker (Luke McAlister) : Arrivé le 22 novembre à Clermont, Luke McAlister devait être le joker médical de Camille Lopez. Mais il s’est blessé à la main 10 jours plus tard. Un passage éclair, digne de Batman.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here