Le début de saison était idéal pour les filles du Coteau. Promues en NF3, les joueuses d’Hervé Georges traversent une période compliquée.

Après six journées de championnat, le LCB comptait cinq victoires pour une seule défaite. Le jeu proposé était séduisant et le public commençait à répondre présent à la Glacière. Mais la défaite face au leader incontestable Annemasse fut déclencheur d’une mauvaise spirale. Un revers inattendu à l’ASVEL puis un autre à domicile dimanche dernier contre Cournon, Le Coteau est désormais 7e de la poule (5 victoires, 4 défaites).

Doit-on attendre plus d’une équipe en construction et qui découvre le championnat cette année ? 

Oui, parce que la plupart des joueuses de l’effectif cette saison ont déjà connu ce niveau, voire plus. Le début de championnat séduisant donne envie d’en voir plus. Le Coteau pourrait jouer les premiers rôles cette saison et enflammer la Glacière pour en (re)faire une forteresse imprenable.

Non, il faut laisser du temps à l’effectif d’Hervé Georges. Les deux défaites à domicile ont été concédées contre les deux premiers du championnat. Le maintien annoncé au début de saison, ce serait un moindre mal de l’accrocher le plus vite possible pour cette première en NF3.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here