Seule une victoire pouvait confirmer celle obtenue il y a quinze jours à Limoges. C’est chose faite, le RBF s’installe sur le podium de NF1.

C’est un match qui aurait pu être plus simple. Si à la fin du troisième quart-temps, à Brive, les Pink Ladies avaient fait un écart considérable (42-69), elles ont finalement donné des sueurs froides aux supporters roannais ayant fait le déplacement. Pourtant, tout avait parfaitement commencé pour des roannaises au-dessus de leur sujet. Brive n’existait que par les fautes obtenues, et les lancer-francs réussis (10-19, 10′).

Par la suite, les filles d’Olivier Hirsch parviennent à poursuivre leur effort et noient littéralement leur adversaire. A la mi-temps, l’écart est conséquent (27-47). Le collectif bien huilé du RBF, et une réussite insolente dans le troisième quart permettent aux Pink Ladies de compter jusqu’à 27 points d’avance (42-69, 29′). Mais rien n’était terminé. Les roannaises se sont fait peur jusqu’au bout.

Brive aura eu le sursaut d’orgueil, trop tard. Les locales reviendront à quelques longueurs avant que Roanne ne s’impose finalement 80-72. Une victoire qui fait du bien à l’équipe qui enchaîne un second succès de rang à l’extérieur. Les coéquipières de Léonore Duchez sont troisièmes de la poule, et affronteront la lanterne rouge, le Centre Fédéral, samedi 9 décembre à la Halle Vacheresse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here