Cette fois c’est fait. Joël Bats a disputé son dernier match sur le banc de l’Olympique Lyonnais mercredi soir à Toulouse. Le légendaire entraîneur des gardiens va s’envoler pour Montréal dans les prochains jours où il retrouvera son ancien collègue Rémi Garde, à la tête de l’équipe locale de MLS. Son successeur a déjà été annoncé, il s’agit de son ancien poulain, Grégory Coupet.


 

Après un formidable carrière dans les buts de Sochaux, Auxerre puis du Paris Saint-Germain, une cinquantaine de sélections en équipe de France et un trophée de champion d’Europe en 1984, Joël Bats prend sa retraite en 1992.

Le natif de Mont-de-Marsan n’en a cependant pas fini avec le football. Il devient successivement coach du PSG et de Châteauroux, puis est recruté en tant qu’entraîneur des gardiens à Lyon en fin d’année 1999. Il fait alors la rencontre du gardien titulaire de l’époque, au club depuis plus de 3 ans, un certain Grégory Coupet.

Les deux hommes travaillent ensemble d’arrache-pied et les premiers résultats arrivent dès l’année suivante. Si la saison 2001-2002 signe le début de l’outrageante domination lyonnaise sur le championnat de France de Ligue 1 (7 titres consécutifs), elle marque aussi la première sélection en équipe de France pour Grégory Coupet. Au total le portier lyonnais portera le maillot national à 34 reprises et remportera deux Coupes des Confédérations avec son pays (2001, 2003).

Retraité depuis 2011, Coupet décide de passer son diplôme d’entraîneur des gardiens durant la saison 2015-2016. Il est alors évident pour tout le monde que c’est lui qui remplacera Joël Bats à la formation des portiers de l’Olympique Lyonnais.

Si certaines rumeurs font part d’une éventuelle volonté de rajeunir les membres du staff de l’OL et donc du fait de pousser Bats vers la sortie, l’émotion et le vibrant hommage rendu par les Bad Gones à Joël Bats lors de son dernier match au Groupama Stadium dimanche dernier contre l’OM sont des images qui ne mentent pas.

 

 

 


Retrouver l’actualité de l’Olympique Lyonnais et de ses supporters sur le groupe : Olympique Lyonnais – Gones.


 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here