En cette fin d’année 2017, votre média Parlons Sports vous propose de retracer ce début de saison NBA, riche en émotions et en performances, qu’elles soient collectives ou individuelles. 

La première semaine

Cette rentrée NBA a permis aux fans de basket de connaître tous les états possibles, en passant par la terrible blessure de Gordon Hayward aux diverses performances de James, Harden et consorts. Les grosses équipes dominent à l’image de Cleveland, Houston et Golden State, d’autres surprennent comme c’est le cas d’Indiana qui gagne des matchs, malgré la perte de Paul George, transféré à OKC.

Boston, du cauchemar à la consécration

La blessure de Gordon Hayward pouvait présager un sombre avenir du côté du Massachusetts. Cependant, les Celtics font preuve de répondant : le rookie Jayson Tatum (3e de la Draft) et le sophomore Jaylen Brown prennent leurs responsabilités et suppléent parfaitement leur nouveau leader, Kyrie Irving. Sous la houlette de Brad Stevens, les coéquipiers d’Al Horford parviennent à remporter 16 matchs de suite ! Il s’agit là de la quatrième plus grande série de victoire all time de la franchise.

Pendant ce temps, leur principal adversaire de la conférence Est, Cleveland, déçoit et lâche beaucoup de matchs malgré un LeBron James, monstrueux, mais bien trop seul. Il est d’ailleurs en train de réaliser sa meilleure saison statistiquement parlant à 28pts, 8rbds et 9pds de moyenne. A noter également sa deuxième plus grande performance all time lors de la victoire contre les Wizards : 57 points à 67% au tir, 11 rebonds, 7 passes, 3 interceptions et 2 contres, tout simplement ahurissant !

Houston, leader à l’Ouest

Tout le monde attendait une grosse équipe de Houston cette année en partie grâce à l’arrivée de Chris Paul. Les Rockets ont confirmé les espoirs placés en eux, tout d’abord en réalisant un hold-up parfait contre Golden State, lors du match d’ouverture, mais surtout en proposant une qualité de jeu impressionnante. En effet, le coach texan Mike D’Antoni laisse libre champ à ses shooteurs. Conclusion, Houston est l’équipe qui shoote le plus à 3 points de la ligue et demeure la deuxième attaque la plus prolifique de la NBA derrière Golden State.

Harden confirme son rôle de franchise player et réalise une nouvelle saison digne d’un futur MVP ! Il termine ses matchs en moyenne à 32,5 points, 5 rebonds, 9 passes et 2 interceptions avec notamment déjà 3 matchs à plus de 50 points dont celui contre Utah pendant lequel il finit à 56 points (76% au tir) et 13 passes !

En parallèle, Golden State, champion en titre, perd quelques matchs et laissent Houston dominer la conférence Ouest. Cependant, Houston vient d’enchaîner quatre défaites de rang, ce qui a permis aux Warriors de prendre la tête au classement ! Kevin Durant réalise de gros matchs des deux côtés du terrain, notamment durant le Christmas Day face à LeBron, tandis que Stephen Curry enchaîne les paniers lorsqu’il n’est pas écarté des terrains.

Et nos Frenchies dans tout ça ?

L’ancien roannais Guerschon Yabusele a commencé sa première saison en NBA (prêté l’an dernier en Chine). Il joue quelques minutes sous le maillot de Boston et fait ce qu’on lui demande en apportant de l’énergie au banc celte.

De son côté, le « French Prince » de New York, Frank Ntilikina, apprend pour sa saison rookie (6pts, 3.5pds, 2rbds et 1.3ints). Agé de 19 ans, le français joue déjà dans la cour des grands puisque Jeff Hornacek lui accorde un temps de jeu conséquent (22 minutes en moyenne). Avec Porzingis, il représente l’avenir de la franchise historique de New York. Il impressionne énormément défensivement, notamment grâce à sa grande envergure (216cm). C’est ce qu’a rapporté Kyrie Irving à ESPN :

« C’est un super défenseur sur le ballon. Il est très long. Très actif. Il n’a pas peur des grands moments. C’est un jeune joueur en développement. Je suis impatient de le retrouver souvent en NBA. »

Toujours dans l’apprentissage, Frank Ntilikina est le meneur qui finit les matchs chez les Knicks. Il dispose même de quelques tickets pour les shoots clutchs en fin de match, comme le démontre sa performance contre Indiana !

Mais ce n’est pas tout ! Le jeune meneur des Knicks s’est fait remarqué en tenant tête à LeBron James, ce qui a impressionné la grande majorité des supporters du Madison Square Garden !

Tony Parker a pu refouler les parquets depuis un mois et a fait du bien aux Spurs de Gregg Popovich, orphelin de Kawhi Leonard, en compilant en moyenne 9.6 points, 4 passes et 2 rebonds.

A Orlando, Evan Fournier a réalisé un début de saison tonitruant en aidant son équipe à atteindre la première place à l’Est au bout d’une dizaine de matchs. Cependant, le Magic est en chute libre depuis plusieurs semaines. Les statistiques d’Evan sont également en légère baisse puisqu’il inscrit en moyenne 18 points contre 22 en début de saison.

A deux de jours de la nouvelle année, Warriors et Celtics sont donc en haut de leurs conférences respectives et le resteront normalement d’ici là.

On se retrouve demain pour faire un point sur tous les trophées qui seront décernés au terme de la saison régulière.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here